mis à jour le

Entrée de la mairi de Gao / Reuters
Entrée de la mairi de Gao / Reuters

Mali: cette colère qui gronde à Gao

Des manifestants exigent plus de sécurité et de meilleurs services publics, dans cette ville du Nord-Mali

«Gao va mal.» C’est le cri de colère d’un habitant de Gao, ce lundi 14 septembre, et que rapporte le site de RFI. Le jeune Malien s’exprimait après une nouvelle manifestation dans les rues de cette ville du nord du Mali.

Les populations, rappelle RFI, réclament davantage de sécurité et un meilleur accès aux services publics. Le nouveau président, Ibrahim Boubacar Keita a même reçu une lettre des habitants de la ville, dans laquelle ceux-ci réclament le départ du gouverneur de la région.

Lu sur RFI

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique  Des dizaines de langues locales sont en voie de disparition en Afrique  Oui, le débit internet est plus rapide au Kenya qu'aux Etats-Unis 

Nord-Mali

Cinéma

«Timbuktu» ou le récit mythologique d'une ville assaillie par la brutalité

«Timbuktu» ou le récit mythologique d'une ville assaillie par la brutalité

prise d'otages

Et si Aqmi était à bout de souffle?

Et si Aqmi était à bout de souffle?

Fiasco

Y a-t-il un plan B au Mali?

Y a-t-il un plan B au Mali?

Gao

AFP

Nord du Mali: premières patrouilles mixtes

Nord du Mali: premières patrouilles mixtes

AFP

Mali: 14 morts au sein d'un groupe pro-gouvernemental

Mali: 14 morts au sein d'un groupe pro-gouvernemental

AFP

Mali: l'aéroport de Gao impraticable après un attentat jihadiste

Mali: l'aéroport de Gao impraticable après un attentat jihadiste

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles