mis à jour le

Mali : 39 morts dans un accident de pirogue

Le bilan de l'accident de pirogue qui s'est produit samedi sur le fleuve Niger dans le centre du Mali s'est alourdit à 39 morts, selon RFI. Il pourrait bien encore s'alourdir car des corps sont pour le moment toujours recherchés au sein du fleuve. La pinasse, qui pesait environ 40 à 50 tonnes, est partie vendredi soir de Mopti pour Tombouctou. L'embarcation se serait coupée en deux et aurait coulé au niveau du village de Koubi, à quelques kilomètres de Konna. Pour l'heure 210 personnes ont pu être secourues.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mali

AFP

Une frappe française a tué 19 civils au Mali en janvier, selon une enquête de l'ONU

Une frappe française a tué 19 civils au Mali en janvier, selon une enquête de l'ONU

AFP

Lueur d'espoir

Lueur d'espoir

AFP

Sommet de N'Djamena: il faut "imposer la paix" au Mali (président Niger)

Sommet de N'Djamena: il faut "imposer la paix" au Mali (président Niger)

morts

AFP

Nigeria: 4 morts dans une attaque jihadiste contre des installations humanitaires

Nigeria: 4 morts dans une attaque jihadiste contre des installations humanitaires

AFP

Répression au Bénin avant la présidentielle: le bilan monte

Répression au Bénin avant la présidentielle: le bilan monte

AFP

Attaque dans l'est du Burkina: au moins 8 morts dont 3 gendarmes

Attaque dans l'est du Burkina: au moins 8 morts dont 3 gendarmes

accident

AFP

Accident de train en Egypte: le conducteur n'était pas

Accident de train en Egypte: le conducteur n'était pas

AFP

Accident de train meurtrier en Egypte: huit personnes arrêtées (parquet général)

Accident de train meurtrier en Egypte: huit personnes arrêtées (parquet général)

AFP

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque