mis à jour le

Afrique du Sud : l'Etat condamné

Un tribunal de Johannesburg a condamné ce lundi l'Etat sud-africain à payer l'aide juridictionnelle aux victimes de la fusillade de Marikana, dans le nord du pays. Au cours du drame, la police a abattu 34 mineurs grévistes en août 2012. Le gouvernement sud-africain était traduit en justice pour avoir refusé de payer les frais des avocats représentant les 270 mineurs à la commission chargée de faire la lumière sur les événements.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: la police intervient contre les violences xénophobes

Afrique du Sud: la police intervient contre les violences xénophobes

AFP

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

AFP

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

victimes

AFP

Les donateurs réunis

Les donateurs réunis

AFP

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

A Johannesburg, une école pour enfants réfugiés victimes de xénophobie

AFP

Tunisie: reprise des auditions des victimes de la dictature

Tunisie: reprise des auditions des victimes de la dictature

Marikana

AFP

Afrique du Sud: hommage très politique aux mineurs de Marikana tués en 2012

Afrique du Sud: hommage très politique aux mineurs de Marikana tués en 2012

Inégalités

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

Droits des femmes

Le combat des femmes sud-africaines contre la culture du viol dans les mines

Le combat des femmes sud-africaines contre la culture du viol dans les mines