mis à jour le

Au Maroc, les amoureux s’embrassent en public pour défendre leur leur liberté

En guise de soutien aux jeunes adolescents marocains qui ont publié sur Facebook des photos d'eux en train de s'embrasser, des personnes se sont rassemblées samedi 12 octobre à Rabat, au Maroc. Une action de solidarité qui vient provoquer la colère des conservateurs et des religieux.

Ce ne sont que des adolescents qui, pour une photo publiée sur Facebook qui les montrent en train de s'embrasser, sont poursuivis pour atteinte à la pudeur. Une situation qui n'a pas plu à certaines personnes partisanes de la liberté et qui se sont rassemblées à Rabat au Maroc dans un "kiss-in" pour soutenir les victimes.

En effet, il était une quarantaine de personnes dont dix couples réunis pour un "baiser symbolique" en guise de soutien. Le rendez-vous de solidarité s'est déroulé devant le Parlement pour "le baiser symbolique de l'amour", selon Nizar Benamate, un participant interrogé par l'AFP. Le rassemblement a eu lieu dans le calme face au Parlement et certains couples ont commencé à s'embrasser...

Lire la suite sur FocusElles

The post Au Maroc, les amoureux s’embrassent en public pour défendre leur leur liberté appeared first on Algérie Focus.

public

AFP

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

AFP

Le "Zoulou blanc" Johnny Clegg fait ses adieux au public

Le "Zoulou blanc" Johnny Clegg fait ses adieux au public

AFP

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

Tunisie: manifestation pour la liberté de manger en public durant le ramadan

liberté

AFP

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

Tchad: l'ex-maire de Moundou finalement remis en liberté

AFP

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

Ouganda: le chef de l'opposition remis en liberté et inculpé

AFP

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar