mis à jour le

Kiss-in à Rabat © FocusElles.com
Kiss-in à Rabat © FocusElles.com

Affaire du baiser de Nador: Mais pourquoi ça les gêne qu'ils se roulent des pelles?

En guise de soutien aux amoureux de Nador, des couples se sont embrassés en public. Le kiss-in a failli tourner au vinaigre.

Samedi 12 octobre, à Rabat. Devant le siège du Parlement, à Rabat, au Maroc, l’ambiance est électrique, rapporte les journaux locaux. En effet, en guise de soutien aux jeunes adolescents marocains qui ont publié sur Facebook, il y a quelques jours, une photo d’eux en train de s’embrasser, des couples ont organisé un kiss-in pour «défendre la liberté».

Selon FocusElles.com, la manifestation a regroupé une quarantaine de personnes, toutes venues faire un «baiser symbolique» pour soutenir ces jeunes accusés d’atteinte à la pudeur et dont le procès doit se tenir le 22 novembre.

Le problème est que cette action de solidarité a provoqué la colère de conservateurs et des religieux, comme le montre une vidéo diffusée sur YouTube et reprise par le site Yabiladi. Dans cette vidéo, l’on voit un homme casser des bouteilles et menacer physiquement les participants.

Pourtant, l’une  des organisatrices estime que la manifestation é été un succès.

«Nous avons montré à tout le monde que nous sommes différents, qu’il existe des personnes qui défendent l’amour, la liberté d’aimer et de s’embrasser librement», a-t-elle fait savoir à FocusElles.com

L’un des opposants au kiss-in a rappelé à l’Agence France Presse que «s’embrasser en public est interdit dans un pays islamique et un simple bisou peut mener à autre chose».

 

 

L’histoire désormais baptisée «le baiser de Nador», implique une jeune fille de 14 ans, son copain, âgé de 15 ans et un ami du couple qui s’est occupé de les prendre en photo. Tous les trois sont détenus depuis le 4 octobre et ils risquent deux ans de prison. Tout ça pour un bisou.

Lu sur FocusElles.com

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Au Kenya, des élèves bloquent les rues avec leurs bureaux et leurs chaises  Ebola est réapparu au Congo où le virus a causé la mort d'au moins une personne  Le Premier ministre algérien invite les femmes à battre leurs maris s'ils ne veulent pas voter 

Maroc

AFP

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc

AFP

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

Le Maroc veut sauver le singe magot, un macaque en danger

AFP

Le Maroc récupère son "monstre du Loch Ness"

Le Maroc récupère son "monstre du Loch Ness"

amour

AFP

Amour et kalachnikovs au secours des gorilles des montagnes congolais

Amour et kalachnikovs au secours des gorilles des montagnes congolais

Chinafrique

Au Botswana, on déclare sa flamme en mandarin

Au Botswana, on déclare sa flamme en mandarin

Séduction

Petites astuces pour draguer à Alger

Petites astuces pour draguer à Alger

liberté

AFP

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

AFP

En Tanzanie, la liberté de la presse "bulldozée"

En Tanzanie, la liberté de la presse "bulldozée"

AFP

Tunisie: des ONG inquiètes d'un recul de la liberté de la presse

Tunisie: des ONG inquiètes d'un recul de la liberté de la presse