mis à jour le

Cour pénale internationale : Les Africains veulent battre en retraite

Ainsi donc des pays africains menacent de se retirer en bloc de la Cour pénale internationale (CPI) si cette dernière n'arrête pas de faire planer son glaive au-dessus de la tête des chefs d'Etat ou de gouvernement durant leur mandat. C'est l'avertissement lancé depuis Addis-Abeba le 13 octobre dernier, à l'issue d'un sommet extraordinaire de l'UA aux allures d'un procès en racisme contre la juridiction internationale de la Haye dont 34 des 122 Etats parties sont du continent noir.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Africains

AFP

Avalanche en Italie: des migrants africains participent aux secours

Avalanche en Italie: des migrants africains participent aux secours

AFP

Des chefs d'Etat africains contraints de céder le pouvoir

Des chefs d'Etat africains contraints de céder le pouvoir

AFP

Gambie: des dirigeants africains vont pousser Jammeh vers la sortie

Gambie: des dirigeants africains vont pousser Jammeh vers la sortie

retraite

AFP

Zimbabwe: Mugabe ne pense toujours pas

Zimbabwe: Mugabe ne pense toujours pas

AFP

En Angola, Dos Santos confirme sa retraite après 37 ans de règne

En Angola, Dos Santos confirme sa retraite après 37 ans de règne

AFP

Algérie: liberté provisoire pour un général

Algérie: liberté provisoire pour un général