mis à jour le

L’ENTV a-t-elle eu raison de pirater le match Burkina-Faso-Algérie ?

Inédit ! Pour la première dans les annales du Football, une chaîne de télévision nationale recourt au piratage d'un match de qualification pour la Coupe du Monde en réaction à une situation de monopole sur les droits de retransmission des rencontres sportives exercée par seul et unique groupe médiatique. L'ENTV après avoir été empêchée par Al-Jazeera, la détentrice exclusive des droits de diffusion des rencontres du dernier tour africain qualificatif au Mondial, de diffuser le match en direct sur sa chaîne terrestre, n'a donc pas trouvé mieux que de pirater tout bonnement ce match faisant fi ainsi du règlement international en la matière. 

"Le match est diffusé par TV nationale algérienne de façon illégale sans qu'elle n'ait obtenu aucune autorisation". Cette phrase inscrite sur une pancarte et affichée longuement sur les écrans de plusieurs millions de téléspectateurs à la fin du palpitant match Burkina Faso-Algérie a défrayé la chronique. Suscitant le buzz sur la toile et ses réseaux sociaux, cette pancarte a vite alimenté une polémique qui prend désormais la dimension d'une guerre médiatique. Une guerre qui oppose Al-Jazeera Sport à l'ENTV. La chaîne qatarie a réagi violemment au piratage par l'ENTV du match Burkina Faso-Algérie. Les animateurs d'Al-Jazeera Sport n'ont pas hésité à qualifier cette diffusion illégale de "vol" et de "délit".  La réaction de l'ENTV ne s'est pas faite attendre. Au journal de 20 H, la télévision algérienne a riposté et fait valoir son droit de protéger "le droit des téléspectateurs algériens de voir évoluer son équipe nationale en dehors de son territoire".

L'ENVT a estimé qu'elle était contrainte de pirater ce match en raison du comportement et de l'attitude hostile d'Al-Jazeera Sport qui n'a rien voulu négocier pour céder les droits de diffusion à la télévision algérienne. "Les détenteurs de ces droits (Al Jazeera, ndlr) auraient dû sous-licencier à la télévision algérienne, conformément à la pratique universelle, les droits de diffusion terrestre", a expliqué dans une déclaration au quotidien en ligne Tout sur l'Algérie le directeur général de l'ENTV, Tewfik Khelladi. Les responsables de l'ENTV ont affirmé qu'ils ont épuisé tous les moyens légaux lors de leur négociation avec Al-Jazeera Sport. La veille de ce match capital pour l'Algérie qui ambitionne de jouer sa deuxième Coupe du Monde consécutive, le responsable du service des sports de l'entreprise publique de la télévision(EPTV), Yacine Bourouila, avait fait savoir que les négociations avec la chaîne qatarie se poursuivaient toujours. A ce moment-là, "rien encore n'a été acquis". En désespoir de cause, l'ENTV a préféré le piratage qu'à l'amertume. Mais cette attitude n'est-pas elle moralement condamnable ? Cette question déchaîne les passions en Algérie car les partisans qui soutiennent l'ENTV sont aussi nombreux que ses opposants qui la dénoncent...

The post L’ENTV a-t-elle eu raison de pirater le match Burkina-Faso-Algérie ? appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens