mis à jour le

On vous le dit

-Des concerts vieux d'une année à l'ENTV Il est dit que notre chère chaîne de l'ENTV est toujours unique dans son genre puisqu'elle continue toujours de faire dans l'insolite. Pour «meubler» ses programmes, la chaîne diffuse depuis quelques semaines des concerts du Festival international du malouf de Constantine organisé en octobre 2012, soit une année après, alors que l'édition 2013 du même Festival vient de se tenir à Constantine. Les téléspectateurs intéressés par ce genre d'événement ont été surpris de voir à l'écran, jeudi dernier, le concert donné par la troupe irakienne Touyour Dejla, une année après s'être produite sur la scène du théâtre de Constantine. Du mépris pour les spectateurs, mais surtout pour tous les techniciens, caméramans, réalisateurs et agents de la station de l'ENTV à Constantine qui ont déployé  tous les efforts pour couvrir cet événement, alors que ce n'était pas le cas pour certains événements culturels diffusés fraîchement. S'agit-il d'une discrimination de la part des décideurs à la programmation de l'ENTV ? -Quand l'ambassadeur de l'UE cite Ali Haroun Lors de la table ronde organisée à l'occasion de la Journée européenne et mondiale contre la peine de mort mercredi dernier, le chef de la délégation de l'Union européenne, l'ambassadeur Marek Skolil a rappelé dans son allocution une intervention faite au mois de mai 1964 à l'Assemblée constituante algérienne par Me Ali Haroun, alors député. Des propos qui restent toujours d'actualité et désarmants dans leur concision. Voici des extraits de cette intervention : «La peine de mort est, en elle-même, injuste et elle ne peut être juste. La peine de mort ne peut être d'une justice absolue par son caractère absolument irrémédiable. Elle n'est pas, pour ainsi dire, de la compétence de l'homme. Pour juger en matière d'assises, a-t-on dit, il faudrait être Dieu lui-même»... «Comment demander la révision d'un procès quand le condamné a été exécuté ? Les erreurs sont nombreuses, car l'erreur est humaine. Elles ont été commises dans tous les pays du monde, partout où des hommes rendent la justice»... «Peut- être que les assemblées à venir verront-elles la suppression de cette peine car, au fond, ce n'est pas avec l'intimidation que l'on peut faire progresser l'humanité, c'est plutôt avec le bon exemple». -Mostaganem accueille «les journées Manger bio en Algérie» La fondation Djanatu El Arif organise, les 18 et 19 octobre prochains à Mostaganem, les journées «Manger bio en Algérie, entre traditions et modernités». Une nourriture locale de qualité, la promotion des produits de terroir, et la sensibilisation pour manger bio seront les principaux thèmes de la manifestation. Des conférences seront également organisées, où différents experts s'exprimeront. -Nedjma accompagne 250 supporters Nedjma confirme son statut de supporter inconditionnel des Verts, et a lancé (hier) à l'occasion du match barrage face au Burkina Faso, une grande opération en faveur des supporters algériens. En effet, Nedjma a tenu à offrir aux fans de l'équipe nationale l'opportunité d'aller encourager les Verts à Ouagadougou en prenant en charge le déplacement de 250 supporters. Les heureux supporters se sont envolés de l'aéroport d'Alger très tôt ce samedi 12 octobre pour la capitale burkinabée. Et avant leur départ, des drapeaux algériens ainsi que des tee-shirts et écharpes aux couleurs de l'Algérie leur ont été offerts. Parmi les supporters figurent des représentants du mouvement associatif, des partenaires et des artistes ayant chanté pour l'équipe nationale. Pour rappel, Nedjma a lancé une large campagne de communication et d'encouragements en faveur de l'équipe nationale autour du match barrage face au Burkina Faso, déclinée sur divers supports médiatiques.    

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien