mis à jour le

Pétrole : Le Maroc se couvre contre la hausse des cours mondiaux via des produits dérivés

Lemag : Souscrire un contrat d'assurance sur le marché international, contre les hausses, au dela d'un niveau prédeterminé, du cours du pétrole, est la mesure de deuxième niveau, comprise dans le régime d'indexation partielle des prix des carburants, adopté récemment par le gouvernement marocain.

En effet, le gouvernement d'Abdelilah Benkirane a dépensé une soixantaine de millions de dollars, pour acquérir auprès de banques américaines...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

pétrole

AFP

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

AFP

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars

AFP

Nigeria: Saisie de la luxueuse propriété d'une ex-ministre du Pétrole

Nigeria: Saisie de la luxueuse propriété d'une ex-ministre du Pétrole

Maroc

AFP

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

AFP

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

AFP

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

dérives

Larbi Amine - Lemag

Pétrole : Le Maroc se couvre contre la hausse des cours mondiaux via des produits dérivés

Pétrole : Le Maroc se couvre contre la hausse des cours mondiaux via des produits dérivés

satarbf

Dix graves dérives du système judiciaire tunisien

Dix graves dérives du système judiciaire tunisien

Lefaso.net

Incivisme au Burkina : Entre dérives langagières et opportunisme politique

Incivisme au Burkina : Entre dérives langagières et opportunisme politique