mis à jour le

RDC: déception que le médecin des femmes violées n'ait pas eu le Nobel

L'hôpital du gynécologue Denis Mukwege, réputé pour son aide aux femmes violées dans l'Est de la République démocratique du Congo, a fait part de sa "déception" après que le médecin n'eut pas reçu vendredi le prix Nobel de la paix.

"C'est vraiment la déception", a déclaré à l'AFP Ephrem Bisimwa, chargé de communication de l'hôpital de Panzi, près de Bukavu, capitale de la province riche et instable du Sud-Kivu.

"On pensait vraiment que cette année, on était bien partis", a-t-il ajouté, en allusion aux précédentes nominations du Dr Mukwege pour le Nobel de la paix qui a été attribué cette année à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

"Au départ, on avait eu l'idée de mettre tout le monde dans une grande salle, pour que tout le monde suive la nouvelle. Mais heureusement que nous ne l'avons pas fait: beaucoup de femmes traumatisées n'auraient pas supporté la nouvelle", a explique M. Bisimwa.

Il a indiqué que des femmes arrivaient en demandant qui a gagné.

"On leur dit calmement que ça n'a pas marché, mais que nous avons déjà gagné beaucoup de prix, qu'on va continuer à travailler", indique-t-il.

Une habitante de Bukavu ne cache pas sa déception, sa résignation et sa colère. "Le monde est ainsi fait, malheureusement. C'est une grande déception puisque ce que fait le docteur passe inaperçu aux yeux du monde: les autres prix qu'il a eus n'ont pas la même valeur!", lâche-t-elle.

"C'est comme si c'était des mouches qu'il était en train de sauver. Des vies humaines sont en train de périr ici, et on fait semblant de nous aider... Pour la Syrie, c'est tout le monde qui s'est mobilisé! Et regardez comment la France s'est mobilisée au Mali", peste-elle.

L'hôpital de Panzi du Dr Mukwege, 58 ans, prend en charge gratuitement chaque année plus de 3.500 victimes de violences sexuelles et leur permet de bénéficier d'une chirurgie reconstructive.

Il a notamment déjà reçu le prix de l'ONU pour les droits humains. Le 26 septembre, il a reçu le prix suédois Right Livelihood pour "l'action courageuse qu'il mène pour guérir les femmes survivantes de violences sexuelles dans les conflits armés et dénoncer les causes sous-jacentes de ces atrocités".

AFP

Ses derniers articles: La Zambie empêche l'entrée d'un opposant sud-africain  Maroc: le développement du nord est une "priorité stratégique"  Ethiopie: un opposant condamné 

déception

AFP

Centrafrique: colère et déception au PK5 après le meurtre d'un jeune musulman

Centrafrique: colère et déception au PK5 après le meurtre d'un jeune musulman

Steven LAVON

Mondial U17: Grosse déception pour la Côte d’Ivoire! 3 points manqués

Mondial U17: Grosse déception pour la Côte d’Ivoire! 3 points manqués

Mohamed Infi

Benkirane II : la déception

Benkirane II : la déception

médecin

AFP

Foot: un médecin roumain poursuivi pour homicide après le décès d'Ekeng

Foot: un médecin roumain poursuivi pour homicide après le décès d'Ekeng

AFP

Le médecin congolais qui "répare les femmes" réclame la fin de l'impunité pour les violeurs en RDC

Le médecin congolais qui "répare les femmes" réclame la fin de l'impunité pour les violeurs en RDC

AFP

Kenya: un médecin légiste confirme le meurtre du marathonien Wanjiru

Kenya: un médecin légiste confirme le meurtre du marathonien Wanjiru

femmes

AFP

Boko Haram: le rapport complexe des femmes avec leurs ravisseurs

Boko Haram: le rapport complexe des femmes avec leurs ravisseurs

AFP

Nigeria: une vingtaine de femmes enlevées par Boko Haram

Nigeria: une vingtaine de femmes enlevées par Boko Haram

AFP

Nigeria: attentat suicide déjoué, deux femmes tuées

Nigeria: attentat suicide déjoué, deux femmes tuées