mis à jour le

Le Maroc vient de remanier son gouvernement

Le nouveau gouvernement marocain vient d'être annoncé. Il aurait dû l'être depuis la démission des ministres d'Istiqlal en juillet dernier.

La nouvelle équipe gouvernementale du Maroc est désormais publique. Souvenez-vous : en juillet, six ministres d'Istiqlal, principal allié des islamistes, avaient présenté officiellement leur démission, provoquant une crise gouvernementale. Trois mois plus tard, le remaniement tant attendu a enfin eu lieu. Un mois tout juste après celui de son voisin algérien.

L'annonce a eu lieu ce jeudi, faite par Mustapha Ramid, le ministre de la Justice et des Libertés. Le roi du Maroc, Mohammed VI, "vient de nommer le nouveau gouvernement" lors d'une cérémonie officielle au palais royal de Rabat.

Les principaux changements

On note le départ de l'islamiste Saad Eddine Othmani du ministère des Affaires étrangères et son remplacement par Salaheddine Mezouar, le chef du parti libéral Rassemblement national des indépendants (RNI).

L'ancien ministre de l'Éducation, Mohamed El Ouafa, est remplacé par Rachid Belmokhtar. Mohamed Hassad débarque à l'Intérieur en lieu et place de Mohand Laenser, alors que Mohamed Boussaid est nommé ministre de l'Économie et des Finances.

Autre changement notable : l'arrivée de Moulay Hafid Elalamy à l'Industrie, au Commerce, à l'Investissement et à l'Économie numérique. Il remplace Abdelkader Amara.

Davantage de femmes Bonne nouvelle pour le féminisme : le nouveau gouvernement marocain compte six femmes. 600% de plus que le précédent qui ne comptabilisait qu'une seule femme.   La liste du gouvernement

- Abdelilah Benkirane : Chef du gouvernement. - Abdellah Baha : ministre d'État. - Mohamed Hassad : ministre de l'Intérieur. - Salaheddine Mezouar : ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. - Mustapha Ramid : ministre de la Justice. - Ahmed Toufiq : ministre des Habous et des Affaires islamiques. - Driss Dahak : secrétaire général du gouvernement. - Mohamed Boussaid : ministre de l'Economie et des Finances. - Mohand Laensar : ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire national. - Mohamed Nabil Benabdellah : ministre de l'Habitat et de la Politique de la ville. - Aziz Akhannouch : ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime. - Rachid Belmokhtar : ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle. - Lahcen Daoudi : ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres. - Aziz Rebba h: ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique. - Moulay Hafid El Alamy : ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique. - Mohamed Ouzzine : ministre de la Jeunesse et des Sports. - Lahoucine Louardi : ministre de la Santé. - Mustapha El Khalfi: ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. - Abdelkader Amara : ministre de l'Energie, des mines, de l'Eau et de l'Environnement. - Lahcen Haddad : ministre du Tourisme. - Bassima Hakkaoui : ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social. - Ahmed Amine Sbihi : ministre de la Culture. - Anis Birou : ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration. - El Habib Choubani : ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile. - Fatema Marouane : ministre de l'Artisanat, de l'Economie sociale et solidaire. - Abdesslam Seddiki : ministre de l'Emploi et des Affaires sociales. - Abdeltif Loudyi : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la Défense nationale. - Cherki Draiss : ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur. - Mbarka Bouaida : ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. - Mohamed El Ouafa : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance. - Mohamed Abbou : ministre délégué auprès du ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, chargé du Commerce extérieur. - Abdeladim Guerrouj : ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle. - Soumiya Benkhaldoun : ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres. - Mohamed Najib Boulif: ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport. - Idriss Azami Idrissi : ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget. - Mohamed Moubdii : ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de la fonction publique et de la modernisation de l'administration. - Hakima El Hiti : ministre déléguée auprès du ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, chargée de l'environnement. -  Charafat Afilal: ministre déléguée auprès du ministre de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, chargée de l'eau. - Mamoun Bouhadhoud : ministre délégué auprès du ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, chargé des petites entreprises et de l'intégration du secteur informel.

The post Le Maroc vient de remanier son gouvernement appeared first on Algérie Focus.

Maroc

AFP

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

AFP

Seize cadavres de migrants répêchés en mer entre le Maroc et l'Espagne

Seize cadavres de migrants répêchés en mer entre le Maroc et l'Espagne

AFP

CHAN-2018: le Maroc veut y voir un "échauffement" pour sa candidature au Mondial-2026

CHAN-2018: le Maroc veut y voir un "échauffement" pour sa candidature au Mondial-2026

gouvernement

AFP

Burkina: remaniement du gouvernement

Burkina: remaniement du gouvernement

AFP

Tchad: grogne sociale et "grève générale" contre le gouvernement

Tchad: grogne sociale et "grève générale" contre le gouvernement

AFP

Liberia: Weah complète son premier gouvernement

Liberia: Weah complète son premier gouvernement