mis à jour le

On vous le dit

-Grave accident de la route à Aïn Defla... Encore un autre drame de la circulation routière  sur les routes de Aïn Defla. Ainsi, la gare routière de la commune de Tacheta (nord- ouest du chef- lieu de wilaya de Aïn Defla) a été hier matin le théâtre d'un dramatique accident, a-t-on appris auprès la Protection civile. En effet, une fillette de 5 ans, en classe préparatoire, a été tuée sur le coup par un chauffard à bord d'un camion de marque Hyundai immatriculé dans la wilaya de Béjaïa. Le poids lourd  transportait des denrées alimentaires vers la commune sus-citée. Un autre enfant du même âge a été blessé et évacué vers l'hôpital le plus proche, a indiqué la même source. Le drame s'est produit sur la RN65 reliant la commune d'El Abadia à celle de Tacheta alors que les deux enfants se rendaient à l'école. -... Quatre élèves blessés dont un grièvement Des jeunes se jetant des pierres, hier,devant le CEM Mohamed Madjen, sis au quartier Mazouni (chef-lieu de wilaya de Aïn Defla) ont blessé quatre élèves. L'un d'eux, grièvement atteint, se trouve encore sous observation médicale, ont indiqué des sources de la Protection civile. L'incident n'est pas le premier du genre, estiment des sources proches de cet établissement, situé dans un quartier sensible.Le personnel éducatif du CEM et les parents d'élèves interpellent vivement les autorités compétentes afin de sécuriser les lieux et éviter  le pire, a indiqué la même source. -Une punition qui vire au supplice A la crèche «Les Glycines» du Parc Miremont de Bouzaréah, une «éducatrice», à qui on doit expliquer le sens du mot, s'est permis de punir une petite fille de 4 ans. Pas une fois, pas deux fois, pas trois fois, mais à plusieurs reprises. Seulement, cette fois-ci, le châtiments'est déroulé devant des élèves d'une autre classe.  Véritable séance de torture pour une enfant de 4 ans, censée s'épanouir dans cette crèche, elle a  dû mettre les mains sur la tête, debout sur une seule jambe. Cette «éducatrice» a-t-elle mesuré les conséquences de sa «pédagogie» ? Souhaitons que cette petite fille ne détestera pas l'école et poursuivra sa scolarité sereinement, car les enfants n'oublient pas.  Traumatisés dès le départ au lieu de s'épanouir, ils se replient sur eux-mêmes et traîneront ces séquelles tout le long de leur scolarité. -Saisie d'un 22 mm et 26 balles à Béjaïa La vigilance de la brigade des douanes du port  de Béjaïa a permis de mettre en échec une tentative d'introduction frauduleuse  d'une arme à feu. Un 22 millimètres ainsi que 26 balles. Cette infraction au code des Douanes algériennes a été commise par un ressortissant espagnol en provenance de Tunisie. Ce dernier, qui était à bord d'un bateau de loisir, devra s'acquitter d'une amende égalant dix fois la valeur de la saisie, soit 71 883 220 DA. De son côté, la brigade mobile de Bordj Bou Arréridj, dépendant de la direction régionale des Douanes de Sétif, vient de saisir 800 kg de tabac frelaté qui allaient être écoulés frauduleusement. D'une valeur de 400 000 DA, le produit a été saisi lors d'une patrouille non loin de Ras El Oued. La marchandise était dissimulée dans un véhicule touristique de marque Ford. Le contrefacteur doit s'acquitter d'une amende de 12 000 000 DA. Les mêmes services avaient mis la main sur 25 téléphones portables dissimulés  dans un camion Sonacome intercepté lors d'un barrage dressé à El Hamadia. Une amende de 4 750 000 DA a été infligée au contrevenant.