mis à jour le

Le HCR salue l’ouverture d’un bureau pour les réfugiés

L’ouverture à Rabat d’un Bureau des réfugiés et des apatrides (BRA) représente “un moment historique”, a affirmé le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) qui se dit disposé à accompagner le Maroc dans le développement de sa nouvelle politique en matière de migration et d’asile.

“Il s’agit d’un moment historique dans la mesure où les réfugiés enregistrés auprès du HCR seront en majorité reconnus et disposeront d’un permis de séjour”, a indiqué M. Marc Fawe, chargé des relations extérieures de la représentation du Haut-commissariat au Maroc.

Dans une déclaration mise en ligne à l’occasion de l’ouverture du BRA, M. Fawe s’est félicité de la volonté du Royaume d’assurer pleinement l’accompagnement et l’assistance aux demandeurs d’asile et réfugiés, affirmant qu’”un premier pas dans ce sens a déjà été franchi” avec la création de ce bureau.

“Cette nouvelle configuration aura un impact important sur la vie des réfugiés et demandeurs d’asile au Maroc et redéfinit le rôle de plusieurs acteurs, dont celui du HCR”, a expliqué le responsable du HCR.

Il a rappelé qu’une commission interministérielle a été chargée d’établir un système de migration après la présentation au Roi Mohammed VI du rapport du Conseil national des droits de l’Homme relatif à la situation de l’asile et de l’immigration au Maroc.

Dans cette optique, a poursuivi M. Fawe, l’ouverture du Bureau des réfugiés et des apatrides le 25 septembre dernier “est une première étape qui témoigne de la volonté du Maroc de mettre rapidement en place un dispositif national, légal et opérationnel”.

Il s’est dit à cet égard réjoui de constater que les personnes fuyant la persécution dans leurs pays d’origine pourront trouver la protection et la possibilité de reconstruire leur vie en toute dignité et en sécurité dans le Royaume.

Au volet de l’accompagnement, il a indiqué que le HCR accompagnera le Royaume “à tous les niveaux où son expertise sera requise”, citant notamment l’enregistrement des demandes d’asile, la détermination de statut de réfugié et les programmes d’assistance.

Le Haut-commissariat aux réfugiés, a conclu M. Fawe, continuera à oeuvrer pour l’intégration des standards internationaux en matière de droit d’asile et à travailler sur l’insertion des réfugiés dans leur communauté d’accueil avec l’appui de ses partenaires locaux et internationaux.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

HCR

AFP

Migrants: le HCR critique "un certain aveuglement" des pays de l'UE dans la coopération avec Tripoli

Migrants: le HCR critique "un certain aveuglement" des pays de l'UE dans la coopération avec Tripoli

AFP

Le HCR veut plus de ressources pour les réfugiés en Afrique

Le HCR veut plus de ressources pour les réfugiés en Afrique

AFP

Niger: le HCR demande

Niger: le HCR demande

réfugiés

AFP

Le nombre de réfugiés camerounais anglophones a augmenté avant les législatives (HCR)

Le nombre de réfugiés camerounais anglophones a augmenté avant les législatives (HCR)

AFP

Niger: aide de l'ONU

Niger: aide de l'ONU

AFP

"Comme un roi dans son royaume": enquête sur le pasteur nigérian qui a "adopté" 4.000 enfants réfugiés de Boko Haram

"Comme un roi dans son royaume": enquête sur le pasteur nigérian qui a "adopté" 4.000 enfants réfugiés de Boko Haram

Rabat

AFP

Capitales africaines de la culture: Rabat remplace Marrakech au pied levé

Capitales africaines de la culture: Rabat remplace Marrakech au pied levé

AFP

Maroc: nouvelle manifestation de milliers d'enseignants

Maroc: nouvelle manifestation de milliers d'enseignants

AFP

Maroc: le président gabonais Ali Bongo sort de l'hôpital et poursuit sa convalescence

Maroc: le président gabonais Ali Bongo sort de l'hôpital et poursuit sa convalescence