mis à jour le

Le HCR salue l’ouverture d’un bureau pour les réfugiés

L’ouverture à Rabat d’un Bureau des réfugiés et des apatrides (BRA) représente “un moment historique”, a affirmé le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) qui se dit disposé à accompagner le Maroc dans le développement de sa nouvelle politique en matière de migration et d’asile.

“Il s’agit d’un moment historique dans la mesure où les réfugiés enregistrés auprès du HCR seront en majorité reconnus et disposeront d’un permis de séjour”, a indiqué M. Marc Fawe, chargé des relations extérieures de la représentation du Haut-commissariat au Maroc.

Dans une déclaration mise en ligne à l’occasion de l’ouverture du BRA, M. Fawe s’est félicité de la volonté du Royaume d’assurer pleinement l’accompagnement et l’assistance aux demandeurs d’asile et réfugiés, affirmant qu’”un premier pas dans ce sens a déjà été franchi” avec la création de ce bureau.

“Cette nouvelle configuration aura un impact important sur la vie des réfugiés et demandeurs d’asile au Maroc et redéfinit le rôle de plusieurs acteurs, dont celui du HCR”, a expliqué le responsable du HCR.

Il a rappelé qu’une commission interministérielle a été chargée d’établir un système de migration après la présentation au Roi Mohammed VI du rapport du Conseil national des droits de l’Homme relatif à la situation de l’asile et de l’immigration au Maroc.

Dans cette optique, a poursuivi M. Fawe, l’ouverture du Bureau des réfugiés et des apatrides le 25 septembre dernier “est une première étape qui témoigne de la volonté du Maroc de mettre rapidement en place un dispositif national, légal et opérationnel”.

Il s’est dit à cet égard réjoui de constater que les personnes fuyant la persécution dans leurs pays d’origine pourront trouver la protection et la possibilité de reconstruire leur vie en toute dignité et en sécurité dans le Royaume.

Au volet de l’accompagnement, il a indiqué que le HCR accompagnera le Royaume “à tous les niveaux où son expertise sera requise”, citant notamment l’enregistrement des demandes d’asile, la détermination de statut de réfugié et les programmes d’assistance.

Le Haut-commissariat aux réfugiés, a conclu M. Fawe, continuera à oeuvrer pour l’intégration des standards internationaux en matière de droit d’asile et à travailler sur l’insertion des réfugiés dans leur communauté d’accueil avec l’appui de ses partenaires locaux et internationaux.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

HCR

AFP

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

AFP

Le HCR redoute jusqu'

Le HCR redoute jusqu'

Violences

Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise

Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise

réfugiés

AFP

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

AFP

Au Soudan, les humanitaires débordés par l'afflux de réfugiés

Au Soudan, les humanitaires débordés par l'afflux de réfugiés

AFP

Soudan: plus de 30.000 réfugiés sud-soudanais depuis début 2017

Soudan: plus de 30.000 réfugiés sud-soudanais depuis début 2017

Rabat

AFP

Maroc: pluies diluviennes

Maroc: pluies diluviennes

AFP

L'homme

L'homme

AFP

Sahara occidental: Rabat plus ferme que jamais sur fond de lutte contre le terrorisme

Sahara occidental: Rabat plus ferme que jamais sur fond de lutte contre le terrorisme