mis à jour le

Patrouille de garde-côtes  au large de Lampedusa / Reuters
Patrouille de garde-côtes au large de Lampedusa / Reuters

3300 migrants morts à Lampedusa depuis 2002

Comptabiliser le nombre de migrants morts en voulant rejoindre l'Europe n'est pas une tâche aisée. Quelques initiatives existent: les chiffres sont accablants.

La mer engloutit, et ne laisse souvent aucune trace de son crime. C'est le drame des migrants qui tentent de rejoindre l'Europe par des voies maritimes. A la solde des passeurs, ils sont des milliers à tenter une traversée en bateau, sans l'assurance de regagner la rive. Comme le souligne le blog Bug Brother, hébergé sur le site du Monde, «on ne saura jamais exactement combien de migrants sont morts en cherchant à gagner les frontières de l'Europe.»

L'ONG United against racism et un journaliste italien, Gabriele del Grande, ont tenté de palier ce vide statistique. En croisant plusieurs coupures de presse et des rapports d'ONG, ils sont arrivés à chiffrer le drame qui se joue aux portes de l'Europe.

«L'ONG estime ainsi le nombre de "morts aux frontières de l'Europe" à 17.306, depuis 1993; le journaliste à 19.142 depuis 1998, dont 2352 en 2011, et 6 835 dans le seul le détroit de Sicile, où se trouve Lampedusa.»
L'auteur du blog note que depuis 2002 les estimations de l'ONG et du journaliste se rejoignent sur un chiffre: 3.300 migrants sont morts depuis cette date au large de l'île italienne. Le 3 octobre dernier, au moins 300 personnes ont péri à quelques encablures des côtes de Lampedusa, cimetière marin pour des réfugiés en détresse.
«Lampedusa concentrerait ainsi, à elle seule, plus de 17% des 18.000 à 20.000 réfugiés morts aux frontières de l'Europe recensés depuis le milieu des années 90», poursuit le blog Bug Brother.

Pour de nombreuses organisations de défense des droits de l'homme, ces dizaines de milliers de morts sont la conséquence de la fermeture des frontières extèrieures de l'Europe.

«L'Union européenne doit sortir de sa logique sécuritaire et renouer avec les valeurs qu'elle prétend défendre", parce que "le drame de Lampedusa n'est pas une fatalité", mais bien la conséquence d'une "guerre menée par l'Europe contre les migrants», dénonçent plusieurs ONG dans les colonnes de Libération.

Lu sur le blog Bug Brother
L'ONG United against racism et un journaliste italien, Gabriele del Grande - See more at: http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2013/10/07/3300-migrants-sont-morts-a-lampedusa-depuis-2002/#sthash.dn3fEmWq.lORA6woy.dpuf

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Lampedusa

AFP

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

AFP

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa

Environ 6.055 migrants secourus en mer et 9 morts, 3 ans après le naufrage de Lampedusa

AFP

Migrants en rétention

Migrants en rétention

naufrage

AFP

Nigeria: au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage

Nigeria: au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage

AFP

Sénégal: 15 ans après le naufrage du Joola, les victimes réclament toujours justice

Sénégal: 15 ans après le naufrage du Joola, les victimes réclament toujours justice

AFP

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

Libye: plus de 100 migrants disparus après un naufrage au large des côtes

migrants

AFP

Tunisie: 8 migrants noyés dans une collision avec un navire militaire

Tunisie: 8 migrants noyés dans une collision avec un navire militaire

AFP

Libye: plus de 3.000 migrants interpellés

Libye: plus de 3.000 migrants interpellés

AFP

Yémen: des migrants africains enlevés et torturés pour de l'argent

Yémen: des migrants africains enlevés et torturés pour de l'argent