mis à jour le

Centrafrique : plus de 50 morts dans des affrontements

Plus de 50 personnes ont été tuées dans des affrontements violents survenus ce mardi 8 octobre à Garga, la localité de la sous-préfecture de Yaloke sutuée à près de 260 km du Nord de Bangui. Les violences ont opposé des éléments de l'ex-rébellion de la Séléka et des groupes d'autodéfense villageois surnommés « anti-balaka », selon la presse locale. Le bilan serait de 52 morts. « Le bilan pourrait être lourd, car, les combats ont été intenses entre les deux groupes », selon les témoignages d'un commerçant à Garga, joint par Xinhua. Les affrontements ont survenu alors que les ex-Séléka ont lancé une attaque dans un chantier de diamant de la localité, et que les groupes d'autodéfense ont tenté de s'y opposer.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Centrafrique

AFP

Soldats tchadiens "exécutés": la Centrafrique condamne "fermement" l'attaque

Soldats tchadiens "exécutés": la Centrafrique condamne "fermement" l'attaque

AFP

Centrafrique : plus d'un quart des sièges de l'Assemblée pour le parti présidentiel

Centrafrique : plus d'un quart des sièges de l'Assemblée pour le parti présidentiel

AFP

Scrutins partiels pour achever le second tour des législatives en Centrafrique

Scrutins partiels pour achever le second tour des législatives en Centrafrique

morts

AFP

Somalie: au moins 15 morts dans un attentat-suicide contre un camp militaire

Somalie: au moins 15 morts dans un attentat-suicide contre un camp militaire

AFP

Somalie: au moins 15 morts dans un attentat-suicide contre un camp militaire

Somalie: au moins 15 morts dans un attentat-suicide contre un camp militaire

AFP

160 morts

160 morts

affrontements

AFP

Ceuta: calme

Ceuta: calme

AFP

Tchad: 35 morts dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs

Tchad: 35 morts dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs

AFP

Nigeria: le président Buhari appelle

Nigeria: le président Buhari appelle