mis à jour le

On vous le dit

-Arabiser la vie pure Un groupe alimentaire mondial spécialisé dans la nutrition met en bouteille une eau de source algérienne. Rien d'anormal, si ce n'est l'étiquette portée par le contenant de cette eau. Il est écrit en français «Vie pure». Pour sa traduction en arabe, il est mentionné intégralement en alphabet arabe : «Fi pour». Un arabisant ne pigerait que dalle. Même si on a osé une translittération ou une transcription, le coup est raté. Communiquer son slogan dans une autre langue, c'est, dit-on, savoir substituer correctement la forme écrite. -Des étudiants en colère bloquent le tramway Voici le nouveau mode d'expression adopté à Oran par les différents protestataires, voulant faire valoir leurs droits sociaux ou professionnels et désirant frapper les esprits en accentuant leurs actions de protestation, en gelant l'activité du tout récent moyen de transport devenu incontournable pour l'ensemble de la population oranaise. C'est en effet ce qui s'est malheureusement passé lundi, après que des étudiants, en colère à propos du transfert de leur département, se soient rassemblés en masse sur l'arrêt du tramway se situant au niveau de l'université de l'USTO. Les protestataires ont campé sur les rails, empêchant toute circulation des rames, ce qui s'est forcément répercuté sur la totalité du tracé du tramway. -Les douaniers opèrent une saisie de 1000 litres de carburant à Tamanrasset Les éléments de la brigade mobile des Douanes de la wilaya de Tamanrasset ont réussi, au début de semaine, à déjouer une affaire de contrebande qui s'est soldée par la saisie de 1000 litres de carburant, a-t-on appris, hier, de sources officielles. L'opération, précisent nos sources, a été menée à la sortie sud de la ville, après une course-poursuite entre des douaniers et des contrebandiers, dont le nombre n'a pas été révélé. Ceux-ci ont réussi à prendre la fuite à la faveur de l'immensité du désert, après s'être débarrassé de tout le fuel chargé à bord de leur voiture de marque Toyota station. Au total, 5 fûts de 200 litres qui étaient sûrement destinés à être exportés frauduleusement vers le Niger ont été ainsi récupérés, ajoutent les mêmes sources. -La LADDH saisit l'ONU à Genève Le bureau de wilaya de la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH) de Chlef a saisi récemment l'Office des Nations unies à Genève sur la «situation dramatique que vivent  les sinistrés du seisme de Chlef depuis  1980». Son président, Kaddour Houari, affirme qu'un rapport sur le danger que représente l'habitat en préfabriqué sur la santé des occupants a bien été déposé, en mai dernier, au niveau du bureau de l'ONU à Genève. Le document rend compte, selon lui, de «l'état de délabrement avancé des 18 000 logements en préfabriqué réalisés après cette catastrophe naturelle et des maladies  générées, telles que le cancer, l'asthme et les affections de la peau». La saisine de l'organisme onusien est justifié, à ses yeux, par «l'indifférence manifeste des pouvoirs publics à l'égard de ces questions cruciales».