mis à jour le

Fès : La cité U de Dar Mehraz, vétuste, sera détruite !

La cité universitaire Dhar Mehraz 1 de Fès sera démolie à cause de la “vétusté” des bâtiments, qui fait planer un “danger permanent” sur les étudiants et le personnel, a annoncé mardi le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres.

La fermeture de cette cité a été décidée après l’expertise menée par le Laboratoire public des études et essais et le rapport d’une commission technique de la wilaya de Fès, indique un communiqué de l’Office national des oeuvres universitaires sociales et culturelles (ONOUSC), qui dépend de ce ministère et qui est en charge des services de logement et de restauration des étudiants.

Les rapports de ces deux missions ont conclu à la “fragilité” et à la “vétusté” des bâtiments et à l’existence de “fissures”, ce qui constitue un “danger permanent” pour les étudiants de la cité et le personnel, précise la même source.

En conséquence, les étudiants qui étaient logés dans la cité universitaire Dhar Mehraz 1 seront orientés vers l’annexe de la cité université Saiss, permettant d’accueillir près de 1.400 étudiants, sachant que la capacité de la cité Dhar Mehraz 1 ne dépassait pas 960 lits.

Les 1.400 étudiantes qui logeaient jusqu’à présent dans l’annexe Saiss seront, elles, dirigées vers la cité universitaire Saiss 3, doté d’une capacité de 2.232 lits.

Quant à la cité universitaire Saiss (garçons), les anciens bâtiments, qui accueillaient 960 étudiants, seront fermés et les nouveaux bâtiments, d’une capacité de 1800 lits, seront ouverts.

Si la fermeture de la cité Dhar Mehraz 1 et les anciens locaux de la cité Saiss entraînera donc un déficit de 1.920 lits pour les étudiants (garçons), ce manque sera compensé par 1.400 lits de l’annexe Saiss et 1.800 lits de la cité universitaire Saiss, relève l’ONOUSC qui assure que les étudiantes bénéficieront, de leur côté, d’une capacité d’accueil additionnelle de 832 lits par rapport à l’année précédente.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

Fès

AFP

Maroc: 30 millions d'euros pour la rénovation de la médina de Fès

Maroc: 30 millions d'euros pour la rénovation de la médina de Fès

AFP

Maroc: dernier repaire de la gauche radicale, l'Université de Fès sous tension

Maroc: dernier repaire de la gauche radicale, l'Université de Fès sous tension

LNT LNT

Fès : De nombreuses baraques détruites dans un incendie

Fès : De nombreuses baraques détruites dans un incendie