mis à jour le

Libye : le Premier ministre Ali Zeidan achève sa visite au Maroc

Le chef de gouvernement libyen, Ali Zeidan, a quitté mardi le Maroc à l'issue d'une visite de travail et de fraternité de trois jours, selon la presse locale. Le Premier ministre libyen a rencontre le souverain Mohammed VI. Les deux dirigeants se sont félicités de l'évolution des relations entre les deux pays. Lors de son départ, Zeidan a été salué par son homologue Abdelilah Benkirane.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Libye

AFP

Sommet international

Sommet international

AFP

Nouveau sommet international

Nouveau sommet international

AFP

Migrants: l'UE cherche un accord avec la Tunisie et la Libye

Migrants: l'UE cherche un accord avec la Tunisie et la Libye

ministre

AFP

Crise politique en Tunisie: le Premier ministre prêt

Crise politique en Tunisie: le Premier ministre prêt

AFP

Génocide rwandais: l'ancien ministre Ngirabatware transféré au Sénégal

Génocide rwandais: l'ancien ministre Ngirabatware transféré au Sénégal

AFP

Ethiopie: le Premier ministre salue des élections "historiques" après sa victoire

Ethiopie: le Premier ministre salue des élections "historiques" après sa victoire

Ali

AFP

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

AFP

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

AFP

Rapport Stora: la famille du militant assassiné Ali Boumendjel dénonce "un  mensonge d'Etat"

Rapport Stora: la famille du militant assassiné Ali Boumendjel dénonce "un mensonge d'Etat"