mis à jour le

On vous le dit

-La SNTF renforce son programme pour l'Aïd El Adha La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a décidé de «renforcer en voitures supplémentaires les trains de voyageurs grandes lignes à l'occasion de l'Aïd El Adha, du 11 au 22 octobre», a annoncé, hier, la société dans un communiqué. La SNTF a également décidé le maintien du programme de circulation des trains de voyageurs grandes lignes, à l'exception du premier jour de l'Aïd. Pour le jour de la fête, tous les départs de trains ont été programmés en après-midi, afin de permettre aux citoyens d'effectuer les rituels de l'Aïd durant la matinée. Pour le premier jour de l'Aïd, la desserte Alger-Oran est prévue à 12h30 et 15h et celle Oran-Alger est programmée pour 12h30 et 15h. La desserte reliant Alger à Constantine et Annaba est prévue à 19h40, alors que celle reliant Annaba et Constantine à Alger est programmée à 19h20.  Pour le reste de la période allant du 11 au 22 octobre, la SNTF maintiendra ses trains grandes lignes avec un renforcement du nombre de places disponibles. Pour le service de la banlieue algéroise, la SNTF a fait savoir que le programme de circulation sera affiché au niveau des gares SNTF, invitant sa clientèle à se rapprocher des gares pour plus d'informations. -Randonnée de diplomates à Chréa Ce qui semblait illusoire il y a quelque temps, est réalisable actuellement. En effet, loin des sentiers battus, les employés de l'ambassade d'Allemagne, à Alger, ont participé à une randonnée pédestre au niveau du Parc national de Chréa. Cette sortie en pleine nature, organisée conjointement par Malik Guidoum, spécialiste du Team Building, et l'association des Amis de Chréa, a débuté au lieudit la Châtaigneraie (Kestal), situé à 1000 m d'altitude. Pour parfaire leur activité, les organisateurs ont fait un bref historique sur ce parc devenu mythique. Son Excellence, l'ambassadeur Götz Lingenthal, qui a également participé à la randonnée, n'a pas manqué  d'exprimer sa satisfaction face à la beauté du site. -Saisie de faux bijoux et de téléphones portables à Sétif et Béjaïa Les douaniers en faction au niveau de l'aéroport Abane Ramdane de Béjaïa ont saisi 78 téléphones portables de marque Samsung,  d'une valeur de 1 885 500 DA. La marchandise appartenait à un Algérien de retour de Paris. Leurs homologues de l'aéroport de Sétif ont, quant à eux, déjoué une importation frauduleuse de 200 bracelets, 400 boucles d'oreilles, 260 bagues, 250 colliers détenus par un autre voyageur en provenance de l'Hexagone. Ces faux bijoux sont d'une valeur marchande de 341 000 00 DA. En plus de la saisie du produit, le  «voyageur», un Franco-Algérien, devra, nous dit-on, verser une forte amende. L'on apprend par ailleurs que la brigade mobile de l'inspection de Bordj Bou Arréridj, dépendante elle aussi de la direction régionale de Sétif, a mis la main sur 200 boîtes d'arôme de «chicha» de haute qualité.  D'une valeur de 20 000 DA, le produit était dissimulé dans un camion Sonacome intercepté non loin de la commune d'El Hamadia (wilaya de BBA), lors d'un barrage dressé par les douaniers qui marquent de nouveaux points. En plus de la saisie, le contrevenant doit s'acquitter d'une amende de 4 700 000 DA.