mis à jour le

Algérie-poste :

La direction d'Algérie Poste (AP) rassure, par l'intermédiaire de l'APS, tous ses travailleurs qu'elle tiendra ses engagements, qui portent essentiellement sur l'entrée en vigueur de la nouvelle grille des salaires. Tous les engagements pris lors du dernier mouvement de protestation remontant au mois d'août «ont été mis en ½uvre et achevés», indique-t-on dans le communiqué de la direction générale d'Algérie Poste, qui souligne que le dernier engagement «est en cours» de réalisation. Ce dernier engagement d'Algérie Poste concerne la nouvelle grille des salaires et la nouvelle nomenclature des postes de travail. «L'exécution est à un stade très avancé, conformément au calendrier annoncé», affirme la même source, qui insiste sur le fait que ce calendrier «est minutieusement  respecté». La direction d'Algérie Poste, qui s'est exprimée par voie de communiqué, affirme qu'«après l'achèvement des travaux, les informations relatives à ce dernier engagement seront portées à la connaissance de l'ensemble des acteurs concernés par la voie formelle, authentique et officielle», notant que ces mesures «seront appliquées à la lettre», Par ailleurs, la direction d'AP informe son personnel que «le barème de l'IRG appliqué dans la mise en ½uvre de l'avant-dernier engagement est conforme à la réglementation en vigueur». Algérie Poste demande à son personnel, tout en s'adressant à la corporation médiatique, de «ne tenir compte que des informations officielles qui peuvent être obtenues et vérifiées auprès de la source autorisée par la direction générale et de ne publier que les informations qui relèvent du domaine public». Elle demande par la même aux médias de faire abstraction des questions internes de l'établissement et qui ne relèvent pas du domaine public.Mais le communiqué d'Algérie Poste n'a pas donné de détail sur ses décisions concernant l'effet rétractif qui sera engendré par la mise en application de la nouvelle grille des salaires. Pour rappel, les travailleurs de cet établissement public exigent un effet rétroactif à partir de 2008, comme cela a été le cas pour les autres secteurs. Lors du dernier débrayage, Tarik Amar Khoudja, coordinateur national du Syndicat national autonome des postiers, a estimé cet effet rétroactif à 50 millions de centimes pour un ancien travailleur.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

été

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

AFP

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

AFP

Mali: libération d'un animateur radio dont la détention a été marquée par de violents heurts

Mali: libération d'un animateur radio dont la détention a été marquée par de violents heurts