mis à jour le

Seulement 15% de la population algérienne accède

L'Algérie reste le dernier élève du Maghreb en matière d'accès de la population à Internet. Les derniers chiffres de l'Union internationale des télécommunications (UIT) le confirment. En 2012, seulement 15% des habitants accédaient à Internet en Algérie. Ainsi, le pays est classé à la dernière place en Afrique du Nord. Il est dépassé largement par le Maroc (55% des habitants), l'Egypte (44%), la Tunisie (41%) et la Libye (20%). L'Algérie ne dépasse que la Mauritanie où seulement 5% de la population accède à Internet. Dans le monde arabe, l'accès à Internet s'est nettement amélioré, puisque le Qatar (88%), les Emirats Arabes Unis (85%), Oman (60), le Liban (62%) et l'Arabie Saoudite (54%) se situent presque au même niveau que les pays développés. Selon l'UIT, 2,7 milliards de personnes-soit 39% de la population mondiale - utilisera l'Internet d'ici à la fin 2013. « L'accès à la toile devrait toutefois rester inégal avec seulement 31% de la population en ligne d'ici à cette date dans les pays en développement contre 77% dans le monde développé », souligne l'organisation. Par région, l'Europe arrive à la première position en matière de pénétration de l'Internet avec (75% de la population), suivie de la région Amériques (61%). La Communauté des Etats indépendants (CEI) occupe la troisième place (52%), suivie des Etats arabes (38%), de l'Asie-Pacifique (32%) et de la région Afrique (16%).

population

AFP

France: barrages maintenus

France: barrages maintenus

AFP

Soudan du Sud: la moitié de la population souffre de malnutrition

Soudan du Sud: la moitié de la population souffre de malnutrition

AFP

Au Liberia, la population veut voir enfin reconnus ses droits sur la terre

Au Liberia, la population veut voir enfin reconnus ses droits sur la terre

Internet

AFP

Tchad: N'Djamena quadrillée par les forces de l'ordre, internet coupé

Tchad: N'Djamena quadrillée par les forces de l'ordre, internet coupé

AFP

RDC: internet rétabli mardi soir deux jours après les marches anti-Kabila

RDC: internet rétabli mardi soir deux jours après les marches anti-Kabila

AFP

RDC: internet toujours coupé après les marches de dimanche

RDC: internet toujours coupé après les marches de dimanche