mis à jour le

Université Ibn Zhor d’Agadir: El Khalfi chahuté par des étudiants

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi, a prononcé un cours inaugural au titre de l’année universitaire 2013-2014, programmé lundi à l’Université Ibn-Zohr d’Agadir, “en dépit de tentatives de perturbation émanant d’une partie du public”.

Selon une source responsable au ministère de la Communication, dès le début du cours inaugural axé sur le thème “Médias, défis identitaires et révolution technologique”, “un groupe parmi le public a tenté de faire échouer la conférence en scandant des slogans politiques qui n’ont aucun rapport avec l’Université, ni avec le thème retenu pour la conférence”.

Le ministre et les organisateurs “ont décidé ensemble de ne pas se plier à ce chantage et à cette perturbation, qu’ils rejettent, et ont tenu à poursuivre le cours inaugural”. “Une position d’ailleurs soutenue par la majorité du public, quelques 800 personnes présentes à l’amphithéâtre Hassan 1er” de cette université, selon la même source.

Répondant au souhait de la majorité du public et de la partie organisatrice, le ministre de la Communication a poursuivi son cours inaugural, en abordant les aspects de la pluralité et de l’identité dans un contexte de révolution technologique accélérée, la mission des Médias ainsi que les défis qui se posent à la lumière de ces mutations.

Le cours inaugural au titre la nouvelle année universitaire s’est déroulé en présence de personnalités du monde académique, de la culture et des sciences. La conférence a été bien appréciée par les étudiants et le public présent, selon la même source. Ce sont notamment des slogans pour la libération d’Ali Anouzla qui ont été scandés lors de ce cours inaugural alors que la position de Mustapha El Khalfi sur l’affaire Anouzla a suscité la polémique, du fait de l’immixtion d’un ministre en exercice dans une affaire de justice toujours en cours d’instruction.

LNT
Crédits MAP

université

AFP

Zimbabwe: bientôt une université "Robert Mugabe"

Zimbabwe: bientôt une université "Robert Mugabe"

Nord-Sud

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Les universités africaines souffrent encore d’une colonisation de l’esprit

Histoire

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

Comment le «mai 1968» oublié de Dakar avait fait vaciller Léopold Senghor

étudiants

AFP

Sénégal: nouveaux heurts entre étudiants et forces de l'ordre dans des universités

Sénégal: nouveaux heurts entre étudiants et forces de l'ordre dans des universités

AFP

Afrique du Sud: Zuma annonce la gratuité de l'université pour la plupart des étudiants

Afrique du Sud: Zuma annonce la gratuité de l'université pour la plupart des étudiants

AFP

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso

Pédagogique, ironique, mordant: les moment-clés du débat entre Macron et les étudiants au Burkina Faso