mis à jour le

Le Maroc participe

Addis-Abeba - C'est en tant que membre du conseil de sécurité de l'ONU, que le Maroc non membre de l'UA, participe à la 7ème réunion consultative du Conseil de sécurité de l'ONU et du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), qui s'est ouverte, mardi à Addis-Abeba.

Le Royaume, qui est membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, est représenté à cette rencontre annuelle par son ambassadeur à l'ONU, Mohammed Loulichki.

Les point...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Maroc

AFP

Sahara: le Polisario promet "l'escalade" avec le Maroc

Sahara: le Polisario promet "l'escalade" avec le Maroc

AFP

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

AFP

Normalisation avec Israël: le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, Moscou condamne

Normalisation avec Israël: le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, Moscou condamne

Réunion

AFP

Tigré: le Premier ministre soudanais annonce une prochaine réunion régionale

Tigré: le Premier ministre soudanais annonce une prochaine réunion régionale

AFP

Libye: début d'une réunion de la commission militaire conjointe

Libye: début d'une réunion de la commission militaire conjointe

AFP

Burundi: réunion extraordinaire du conseil des ministres après le décès de Pierre Nkurunziza

Burundi: réunion extraordinaire du conseil des ministres après le décès de Pierre Nkurunziza

sécurité

AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU au chevet de la Centrafrique

Le Conseil de sécurité de l'ONU au chevet de la Centrafrique

AFP

ONU: Inde, Mexique, Norvège, Irlande et Kenya au Conseil de sécurité

ONU: Inde, Mexique, Norvège, Irlande et Kenya au Conseil de sécurité

AFP

Dernière ligne droite avant la présidentielle au Burkina Faso, la sécurité première des préoccupations

Dernière ligne droite avant la présidentielle au Burkina Faso, la sécurité première des préoccupations