mis à jour le

Egypte : 50 morts dans des heurts entre forces de l'ordre et pro-Morsi

Au moins 50 personnes ont péri ce dimanche dans des affrontements entre forces de l'ordre et partisans du Président Mohamed Morsi, renversé le 3 juillet par l'armée. Selon le bilan officiel, 45 personnes ont péri au Caire et 5 autres dans d'autres villes. En deux mois, la répression sanglante des Frères musulmans par l'armée aurait fait plus de 1 000 victimes.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Egypte

AFP

Le coronavirus, terreur des familles de détenus en Egypte

Le coronavirus, terreur des familles de détenus en Egypte

AFP

Coronavirus: premier décès en Afrique, un touriste allemand succombe en Egypte

Coronavirus: premier décès en Afrique, un touriste allemand succombe en Egypte

AFP

Rares manifestations anti-Sissi en Egypte

Rares manifestations anti-Sissi en Egypte

morts

AFP

Nigeria: au moins 21 morts dans l'attaque de villages au sud de Kaduna

Nigeria: au moins 21 morts dans l'attaque de villages au sud de Kaduna

AFP

Inondations au Soudan: 10 morts et plus de 3.000 maisons détruites

Inondations au Soudan: 10 morts et plus de 3.000 maisons détruites

AFP

Violences en RDC: plus de 1.300 morts au 1er semestre, 3 fois plus que sur la même période en 2019 (ONU)

Violences en RDC: plus de 1.300 morts au 1er semestre, 3 fois plus que sur la même période en 2019 (ONU)

heurts

AFP

Tunisie: reprise des heurts entre policiers et manifestants dans le Sud

Tunisie: reprise des heurts entre policiers et manifestants dans le Sud

AFP

Tunisie: heurts entre policiers et manifestants réclamant des emplois

Tunisie: heurts entre policiers et manifestants réclamant des emplois

AFP

Guinée: des manifestants blessés par balles lors de heurts avec les forces de l'ordre (AFP)

Guinée: des manifestants blessés par balles lors de heurts avec les forces de l'ordre (AFP)