mis à jour le

Burundi : le parti au pouvoir accuse le vice-président d'entrave

Le cabinet du vice-président burundais a publié un communiqué ce dimanche 6 octobre dans lequel il rejette catégoriquement les accusations portées contre le premier vice-président de la République du Burundi, Térence Sinunguruza, par l'Union pour le Progrès National (UPRONA, son propre parti), qui réclame sa démission. L'UPRONA l'accuse d'entraver la démarche de rassemblement des militants de ce parti qui est divisé depuis des années en deux ailes. « Il s'agit d'une affirmation gratuite non étayée par aucune illustration », affirme le communiqué.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Burundi

AFP

Deux ans de crise au Burundi sans issue en perspective

Deux ans de crise au Burundi sans issue en perspective

AFP

Deux ans de crise violente au Burundi

Deux ans de crise violente au Burundi

AFP

Le Burundi déclare une épidémie de paludisme

Le Burundi déclare une épidémie de paludisme

pouvoir

AFP

Burkina/procès Compaoré : l’ex-parti au pouvoir dénonce un "règlement de comptes"

Burkina/procès Compaoré : l’ex-parti au pouvoir dénonce un "règlement de comptes"

AFP

Burundi: le pouvoir accusé d'imposer des cotisations forcées

Burundi: le pouvoir accusé d'imposer des cotisations forcées

AFP

Burkina: le président de l'Assemblée Salifou Diallo

Burkina: le président de l'Assemblée Salifou Diallo

vice-président

AFP

Le vice-président du Nigeria, artisan de la paix dans le Delta?

Le vice-président du Nigeria, artisan de la paix dans le Delta?

AFP

Nigeria: le vice-président Osinbajo, de l'ombre

Nigeria: le vice-président Osinbajo, de l'ombre

AFP

L'Angola dénonce l'inculpation au Portugal de son vice-président

L'Angola dénonce l'inculpation au Portugal de son vice-président