mis à jour le

Burundi : le parti au pouvoir accuse le vice-président d'entrave

Le cabinet du vice-président burundais a publié un communiqué ce dimanche 6 octobre dans lequel il rejette catégoriquement les accusations portées contre le premier vice-président de la République du Burundi, Térence Sinunguruza, par l'Union pour le Progrès National (UPRONA, son propre parti), qui réclame sa démission. L'UPRONA l'accuse d'entraver la démarche de rassemblement des militants de ce parti qui est divisé depuis des années en deux ailes. « Il s'agit d'une affirmation gratuite non étayée par aucune illustration », affirme le communiqué.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Burundi

AFP

Le Burundi instaure un contrôle très strict de ses fameux tambours

Le Burundi instaure un contrôle très strict de ses fameux tambours

AFP

Le Burundi devient le premier pays

Le Burundi devient le premier pays

AFP

RDC: reprise des combats

RDC: reprise des combats

pouvoir

AFP

Présidentielle au Liberia: le parti au pouvoir conteste le résultat du 1er tour

Présidentielle au Liberia: le parti au pouvoir conteste le résultat du 1er tour

AFP

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

AFP

Elections locales en Algérie: l'opposition accuse le pouvoir d'entraves

Elections locales en Algérie: l'opposition accuse le pouvoir d'entraves

vice-président

AFP

Zimbabwe: le vice-président limogé de retour, Mugabe s'accroche

Zimbabwe: le vice-président limogé de retour, Mugabe s'accroche

AFP

Le vice-président Mnangagwa, limogé par Mugabe, de retour au Zimbabwe

Le vice-président Mnangagwa, limogé par Mugabe, de retour au Zimbabwe

AFP

Zimbabwe: du limogeage du vice-président

Zimbabwe: du limogeage du vice-président