mis à jour le

Biskra : la nouvelle raffinerie sera implantée

La nouvelle raffinerie de Biskra sera implantée dans la daïra El Outaya sur le site de Lahzima (à 20 km au sud-ouest d'El Outaya), selon les données communiquées hier lors de la visite du PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, dans la wilaya. Biskra De notre envoyé spécial La raffinerie qui aura une capacité de 5 millions de tonnes par an fera partie d'un complexe qui intègre un centre de stockage stratégique pour la région. Si la raffinerie est située sur le territoire de la wilaya de Biskra, le centre de stockage stratégique se trouve dans la daïra de Barika, à Batna ,dans la commune de Bitam, à une centaine de kilomètres de Biskra et à une soixantaine de kilomètres du site de la raffinerie.Les capacités du centre de stockage, qui s'etendra sur 50 ha, seront de 300 000 m3 avec 150 000 pour le gasoil, 120 000 pour les essences et 30 000 pour le kérosène. La raffinerie produira aussi du GPL, du bitume et des lubrifiants. Elle sera composée de onze unités, selon le projet Topping, GPL, Naphta, Reforming, traitement du kérosène, gasoil, bitume, lubrifiants... L'emplacement a été choisi pour rayonner sur toute la région vu que les canalisations de pétrole du sud du pays passent juste à côté.Dans une déclaration faite à Biskra, le PDG de Sonatrach a indiqué que la visite venait confirmer sur le terrain les décisions prises et procéder au lancement des travaux de terrassement, notamment pour les canalisations. Et d'ajouter que la raffinerie de Biskra devrait être en exploitation au plus tôt en 2017 et au plus tard en 2018. Les besoins en eau du complexe seront couverts par de l'eau qui sera acheminée à partir du barrage Fontaine des gazelles, situé à 30 km du site de la raffinerie. Les travaux pour la réalisation du centre de stockage seront entamés avant la fin de l'année, selon le PDG de Sonatrach.Trois sociétés ont été qualifiées et doivent participer à l'avis d'appel d'offres. Il s'agit de Grands travaux pétroliers (GTP), une filiale de Sonatrach, Cosider Canalisations et Sarpi, une joint-venture Sonatrach-ABB. Les sociétés nationales seront associées à la réalisation du complexe. La valeur des contrats pour l'outil national serait de 35 milliards de dinars. Les travaux de transfert d'eau du barrage vers le site de la raffinerie sur une distance de 30 km seront réalisés par GCB, la filiale de Sonatrach. De même que les travaux de préparation du site de la raffinerie. Les travaux de réalisation du pipe multiproduits et du parc de stockage seront réalisés par GTP et GCB.Un budget de 240 milliards de dinars est prévu pour tout le complexe, raffinerie, centre de stockage et canalisations, selon les données communiquées sur place. La partie en devises serait de 60% de ce montant.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Biskra

Maïna F.

Attentats à Biskra et Tizi Ouzou : deux gendarmes et un officier tués

Attentats à Biskra et Tizi Ouzou : deux gendarmes et un officier tués

La rédaction

Des piqûres de scorpion meurtrières à Biskra

Des piqûres de scorpion meurtrières à Biskra

nouvelle

AFP

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

AFP

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

AFP

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias