mis à jour le

Le PGV avant le TGV…

Le Parti de la Gauche Verte Marocain (PGVM) a tenu, samedi et dimanche à Marrakech, son congrès national qui a été consacré à l’examen de plusieurs questions, notamment la conformité de la situation du parti à la loi organique n 29-11 sur les partis politiques, adoptée en octobre 2011.

Outre la question de la conformité à la nouvelle loi sur les partis politiques, le PGVM a adopté d’autres points à l’ordre du jour de son congrès national qui vont dans le sens de corriger certaines “insuffisances” et de conférer davantage de souplesse à l’action du conseil fédéral du parti.

S’exprimant à l’ouverture de ce congrès, tenu sous le thème “L’écologie, l’espoir d’une dignité durable”, le coordinateur général du PGVM, Mohammed Fares, a souligné l’importance de la sensibilisation à l’importance des questions environnementales et à la préservation des ressources naturelles de notre planète pour les futures générations.

Il a plaidé, dans ce sens, pour la conjugaison des efforts des différentes instances et composantes de la société convaincues des valeurs de la modernité, de la démocratie, de l’écologie, de l’équité sociale et du respect de la diversité et du pluralisme.

Evoquant les développements sur la scène politique nationale, M. Fares a indiqué que le processus de reconstitution du gouvernement “doit être une occasion de corriger les dysfonctionnements dans le but de répondre aux besoins essentiels de la société sur les plans économique, social et culturel”.

Le Parti de la Gauche Verte exhorte toutes les composantes de la majorité gouvernementale à assumer ses responsabilités, dans le but d’assurer la réussite de l’expérience politique de l’après Constitution de juillet 2011 et de jeter les fondements d’une démocratie participative à même de garantir la dignité des citoyens, a-t-il insisté.

Il a appelé le gouvernement, en outre, a adopté une logique de la large concertation en matière d’élaboration des lois organiques prévues par la Constitution et ce, en conformité avec la démarche qui a présidé à l’élaboration de cette Loi fondamentale avant son adoption lors du référendum constitutionnel.

LNT
Crédits MA

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé