mis à jour le

Législatives en Mauritanie: inscription sur les listes prolongée de 10 jours

L'inscription sur les listes électorales en vue des élections législatives et locales du 23 novembre en Mauritanie a été prolongée de 10 jours, a annoncé lundi dans un communiqué la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

La Céni "a décidé de proroger de 10 jours la durée du recensement administratif à vocation électorale qui devait s'achever lundi, en prévision des législatives et municipales du 23 novembre", indique le texte.

Il ajoute que cette décision a été prise après concertation avec les acteurs politiques, dans le souci de "favoriser l'établissement d'une liste électorale aussi exhaustive que possible". Le 5 octobre, plus d'un million d'électeurs étaient inscrits sur les listes, selon la Céni.

La majorité des 11 partis politiques membres de la Coordination de l'opposition démocratique (COD) a décidé de boycotter ces élections après l'échec d'un dialogue avec le pouvoir qui avait proposé de les reporter de deux semaines, délai jugé insuffisant par l'opposition.

Deux partis de la COD ont cependant décidé de participer au scrutin: Tewassoul (islamiste) et l'Union des Forces du progrès (UFP, gauche).

Les dernières élections législatives et locales en Mauritanie remontent à 2006, deux ans avant le coup d'Etat de Mohamed Ould Abdel Aziz, un ancien général élu président en 2009 dans des conditions contestées par l'opposition.

La tenue de ces scrutins a été reportée à plusieurs reprises en raison des profonds désaccords sur leur organisation entre le pouvoir et l'opposition.

AFP

Ses derniers articles: Tunisie: Ennahdha appelle le président Saied  Enfants kidnappés au Nigeria: "Ma fille entend encore les coups de feu"  Bières et baskets pillées: une descente de police dans un township 

législatives

AFP

Législatives en Algérie: le Premier ministre présente la démission du gouvernement

Législatives en Algérie: le Premier ministre présente la démission du gouvernement

AFP

Algérie: le FLN au pouvoir proclamé vainqueur des législatives

Algérie: le FLN au pouvoir proclamé vainqueur des législatives

AFP

Loin des promesses, pas d'"Algérie nouvelle"

Loin des promesses, pas d'"Algérie nouvelle"