mis à jour le

Afrique du Sud: Mandela "va bien", selon son ex-épouse

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, 95 ans, rentré chez lui le 1er septembre après avoir passé près de trois mois à l'hôpital, "va bien", a assuré dimanche son ex-épouse Winnie Madikizela-Mandela.

"Il va bien. Les esprits de l'Afrique, ses ancêtres, nos ancêtres, le gardent (en vie) pour nous tous", a dit Winnie à la radio-télévision publique SABC.

Nelson Mandela, hospitalisé du 8 juin au 1er septembre pour une rechute de son infection pulmonaire et probablement d'autres complications, vit de nouveau dans sa maison de Johannesburg, qui a été médicalisée.
Transféré d'urgence à l'hôpital en juin dans un état grave, Mandela avait ensuite frôlé la mort le 23 juin. Puis il s'était progressivement rétabli, fêtant ses 95 ans le 18 juillet.

Mbuso Mandela, l'un des petits-fils du héros de la lutte anti-apartheid, avait raconté à un journal local le 26 septembre que son grand-père allait "beaucoup mieux", et qu'il était capable de s'asseoir, et de "regarder autour de lui", alors que sa famille lui rendait visite.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: test d'un nouveau vaccin contre le sida

Afrique du Sud: test d'un nouveau vaccin contre le sida

AFP

Afrique du Sud: l'ANC rejette "l'appel" à la démission de Jacob Zuma

Afrique du Sud: l'ANC rejette "l'appel" à la démission de Jacob Zuma

AFP

Afrique centrale: un sommet régional sur la sécurité

Afrique centrale: un sommet régional sur la sécurité

Mandela

AFP

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Les "enfants" de Mandela veulent "décoloniser" la fac

Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

Seize ans après, Durban se rappelle le discours fort d'un enfant sur le Sida

AFP

Un agent de la CIA affirme avoir contribué

Un agent de la CIA affirme avoir contribué