mis à jour le

Egypte : l'ONU inquiète après l'annonce des manifestations

Dans plusieurs quartiers du Caire, vendredi, des manifestations islamistes ont été émaillées par des affrontements entre partisans et opposants du président déchu. Les partisans de l'ancien Président islamiste Mohamed Morsi ont défié l'armée samedi 5 octobre en appelant, tout comme leurs opposants, à de nouvelles manifestations dimanche en Egypte, après des rassemblements marqués par les heurts les plus violents depuis un mois. Exprimant leur inquiétude, l'ONU, les Etats-Unis ou encore l'Allemagne, ont insisté sur l'importance du caractère pacifique des manifestations.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Egypte

AFP

Sissi

Sissi

AFP

Coronavirus: bloqués depuis mars, des Gazaouis peuvent enfin retourner en Egypte

Coronavirus: bloqués depuis mars, des Gazaouis peuvent enfin retourner en Egypte

AFP

Le coronavirus, terreur des familles de détenus en Egypte

Le coronavirus, terreur des familles de détenus en Egypte

l'ONU

AFP

Madagascar: l'ONU réclame une aide d'urgence de 76 millions de dollars

Madagascar: l'ONU réclame une aide d'urgence de 76 millions de dollars

AFP

L'ONU "extrêmement inquiète" du sort des Erythréens en Ethiopie

L'ONU "extrêmement inquiète" du sort des Erythréens en Ethiopie

AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU au chevet de la Centrafrique

Le Conseil de sécurité de l'ONU au chevet de la Centrafrique

manifestations

AFP

Tunisie: manifestations contre les arrestations après des troubles nocturnes

Tunisie: manifestations contre les arrestations après des troubles nocturnes

AFP

Manifestations en Tunisie après plusieurs nuits de heurts

Manifestations en Tunisie après plusieurs nuits de heurts

AFP

Guinée: le gouvernement interdit les manifestations au nom de la lutte anti-Covid

Guinée: le gouvernement interdit les manifestations au nom de la lutte anti-Covid