mis à jour le

En présence des membres du secrétariat national et de dizaines de militants venus de plusieurs régions du pays, la fédération de Béjaïa du Front des forces socialistes a inauguré hier, dans la commune d'Akfadou, une stèle à la mémoire des anciens combattants de 1963. C'est un geste de reconnaissance et un hommage que rend le parti de Hocine Aït Ahmed à ses anciens combattants qui avaient répondu à l'appel du président du parti, un certain 29 septembre 1963. «On rend aujourd'hui hommage aux anciens combattants du FFS, une génération qui s'est soulevée afin de continuer le combat en 1963 pour la liberté et la démocratie», a déclaré Ahmed Betatache, secrétaire national du FFS, devant une foule de militants venus des quatre coins du pays. «Nous rendons hommage également à tous les militants de la liberté de Novembre 1954, de 1963 et du 5 Octobre 1988 que nous commémorons aujourd'hui. A tous ces jeunes gens qui se sont soulevés en 1988 et qui ont été assassinés», a poursuivi Ahmed Betatache, en évoquant aussi d'autres militants du parti de Hocine Aït Ahmed qui ont payé de leur vie leur combat pour la liberté, comme le militant Ali Mecili. Pour le secrétaire national du FFS, la question de la réhabilitation des droits des combattants de 1963 a toujours été présente dans les revendications du parti : «Nous avons déjà déposé un projet de loi pour que le pouvoir algérien reconnaisse le statut de martyr aux militants du FFS morts durant le soulèvement, entre 1963 et 1965, et la réhabilitation des droits de ces militants qui ont été injustement traités. Nous exigeons la reconnaissance du statut de martyr aux anciens combattants de 1963 pour une véritable réconciliation nationale.» Il n'y a pas de «deal avec le pouvoir» «Le FFS ne fait pas de deal avec le pouvoir. Le parti de Hocine Aït Ahmed ne négocie pas de postes politiques ou de quotas au Parlement, mais nous sommes prêts à négocier avec le pouvoir pour qu'il reconnaisse leurs droits à ceux qui se sont battus pour ce pays», a-t-il ajouté, en précisant que la revendication de l'officialisation de la langue amazighe est toujours présente dans l'agenda de son parti.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

statut

AFP

Commerce: Obama retire au Burundi son statut de partenaire privilégié

Commerce: Obama retire au Burundi son statut de partenaire privilégié

AFP

Commerce: Obama rend au Mali son statut de partenaire privilégié

Commerce: Obama rend au Mali son statut de partenaire privilégié

Rodolph TOMEGAH

Tripy Makonda: Son statut d’ancien Parisien lui porte préjudice

Tripy Makonda: Son statut d’ancien Parisien lui porte préjudice

martyr

AFP

Afrique du Sud: 30.000 personnes pour la béatification du martyr Benedict Daswa

Afrique du Sud: 30.000 personnes pour la béatification du martyr Benedict Daswa

Actualités

Gafsa commémore le 40ème jour du décès du martyr Mohamed Mefti

Gafsa commémore le 40ème jour du décès du martyr Mohamed Mefti

Actualités

Sidi Bouzid commémore le 40ème jour du militaire martyr Marwen Mechi

Sidi Bouzid commémore le 40ème jour du militaire martyr Marwen Mechi