mis à jour le

L’Europe sur le point d’interdire la circoncision ?

Une résolution du Conseil de l'Europe définit la circoncision des garçons comme une "violation de l'intégrité physique des enfants". Les musulmans se révoltent.

Circoncire est-il synonyme de mutiler ? Oui, pour le Conseil de l'Europe, qui a rédigé une résolution qualifiant la circoncision des garçons pour motifs religieux comme une "violation de l'intégrité physique des enfants". L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a adopté cette résolution mardi, par 78 voix pour, 13 contre et 15 absentions. Le texte invite les États membres à prendre des mesures contre les "violations de l'intégrité physique des enfants".

Dans le détail, les parlementaires européens appellent à "condamner publiquement les pratiques les plus préjudiciables, comme les mutilations génitales féminines (excision, NDLR) et adopter la législation les interdisant", ainsi qu'à "définir clairement les conditions médicales, sanitaires et autres à respecter s'agissant des pratiques qui sont aujourd'hui largement répandues dans certaines communautés religieuses, telle que la circoncision".

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a dénoncé ce texte ce samedi, par la voix d'Abdallah Zekri :

Je m'indigne contre cette résolution et m'étonne du silence des dirigeants musulmans qui n'ont pas réagi.

Abdallah Zekri appelle à distinguer la "circoncision" des jeunes garçons expressément recommandée par l'islam et l'"excision" des jeunes filles qui "constitue effectivement une mutilation" en cours notamment en Afrique subsaharienne. En ce qui concerne la circoncision, le responsable du CFCM explique :

Il s'agit d'un rite religieux millénaire dont les bienfaits sont en outre scientifiquement démontrés et non d'une atteinte à l'intégrité physique des garçons.

Le CFCM est pour l'instant la seule voix musulmane à avoir pris position dans ce débat. Israël de son côté a fermement condamné de son côté une résolution qui alimente "les tendances racistes et haineuses en Europe".

En réponse à ces critiques, la rapporteure du texte, la sociale-démocrate allemande Marlene Rupprecht a souligné que la résolution ne cherchait "à stigmatiser aucune communauté religieuse ou ses pratiques" :

La mission du Conseil de l'Europe est de promouvoir le respect des droits humains, y compris les droits des enfants, sur un pied d'égalité avec la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie.

Les parlementaires européens recommandent d'"adopter des dispositions juridiques spécifiques pour que certaines interventions et pratiques ne soient pas réalisées avant qu'un enfant soit en âge d'être consulté".

En Suède, la même débat sur la circoncision agite la classe politique depuis que le Défenseur des enfants a appelé à interdire la circoncision pratiquée sans justification médicale.

The post L’Europe sur le point d’interdire la circoncision ? appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

circoncision

AFP

Circoncision traditionnelle en Afrique du Sud: au moins 14 morts depuis janvier

Circoncision traditionnelle en Afrique du Sud: au moins 14 morts depuis janvier

VIH

Au Rwanda, on fait circoncire en masse

Au Rwanda, on fait circoncire en masse

Djamila Ould Khettab

Juifs et musulmans farouchement opposés

Juifs et musulmans farouchement opposés