mis à jour le

Violence au Pakistan : la solution passe par la collaboration et non pas par le soufisme

Karachi - L'idée de contrer les actes de violence - tels que l'attentat-suicide de l'Eglise de Tous-les-Saints à Peshawar - à travers une croyance, une philosophie ou une idéologie est difficile à accepter. Pourtant, ces dernières années, de plus en plus de Pakistanais se réfugient dans le soufisme, considérant ce mouvement mystique comme la solution à l'extrémisme.

Le soufisme est souvent défini comme un courant mystique ou spirituel islamique, mais c'est là une définitio...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

violence

Fraude

Au Gabon, la victoire contestée d'Ali Bongo stigmatise le Haut-Ogooué

Au Gabon, la victoire contestée d'Ali Bongo stigmatise le Haut-Ogooué

LGBT

Persécutés, les gays égyptiens regrettent presque l'époque de Moubarak

Persécutés, les gays égyptiens regrettent presque l'époque de Moubarak

AFP

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

Zambie: la violence de la campagne électorale menace la participation

Pakistan

Psychose

L'Algérie a peur de devenir le nouveau Pakistan

L'Algérie a peur de devenir le nouveau Pakistan

Farahnaz Zahidi

Violence au Pakistan : la solution passe par la collaboration et non pas par le soufisme

Violence au Pakistan : la solution passe par la collaboration et non pas par le soufisme

LNT

Pakistan : Pervez Musharraf inculpé du meurtre de Benazir Bhutto

Pakistan : Pervez Musharraf inculpé du meurtre de Benazir Bhutto

collaboration

Football

Le FC Barcelone s'implique en Libye

Le FC Barcelone s'implique en Libye

Benoit DOSSEH

NBA : Premier accroc dans la collaboration Kidd-Garnett

NBA : Premier accroc dans la collaboration Kidd-Garnett

group promo consulting

Omar Ba coordonnateur de l'Apr à Barcelone : " Moustapha Niass, Bathily, Tanor ne sont pas sincères dans leur collaboration avec le Président "

Omar Ba coordonnateur de l'Apr à Barcelone : " Moustapha Niass, Bathily, Tanor ne sont pas sincères dans leur collaboration avec le Président "