mis à jour le

Saïd Sadi

«Même si je me suis retiré de la présidence du parti, je continue à faire le travail de militant. Je ne reviens pas à la tête du RCD. Personne ne m'a chassé du parti. Je suis parti en toute âme et conscience. Je n'ai pas abandonné la politique », a précisé Saïd Saïd lors de sa conférence animée, ce samedi, à l'occasion de la clôture des travaux de l'université d'été des jeunes du RCD à Yakourèn, dans la wilaya de Tizi Ouzou. «Dans la vie politique, il faut donner des exemple. On ne doit pas dénoncer la confiscation d'un pouvoir politique et rester à la présidence d'un parti», a-t-il ajouté avant de poursuivre : « le RCD représente les rares catégories qui refusent d'être la clientèle du système ». Pour ce qui est des prochaines élections présidentielles, Saïd Sadi a estimé que l'heure n'est pas propice aujourd'hui, d'évoquer la participation au non, au prochain scrutin mais, a-t-il insisté, le débat doit se focaliser essentiellement sur les conditions dans lesquelles se dérouleront ces joutes électorales. «Pour l'heure, on doit arriver à l'élimination d'un certaines nombre d'obstructions pour parler  de candidature», a-t-il expliqué. Par ailleurs, l'ancien président du RCD estime qu'aujourd'hui il y a la révolution numérique qui a bouleversé les choses. «Le régime ne peut pas contrôler la toile. Même le DRS a surdimensionné des processus archaïques», a-t-il fait remarquer avant de souligner que le régime continue dans « sa politique de tribalisme ».                                                                                                          

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Sadi

La rédaction

Said Sadi :

Said Sadi :

Autre Presse

Soutien de taille pour IBK : Le parti SADI opte pour le candidat du RPM au second tour de la présidentielle

Soutien de taille pour IBK : Le parti SADI opte pour le candidat du RPM au second tour de la présidentielle

Mali

Honni soit qui Mali pense!

Honni soit qui Mali pense!

politique

AFP

Zimbabwe: un mariage politique de raison pour battre Mugabe

Zimbabwe: un mariage politique de raison pour battre Mugabe

AFP

Mozambique: bataille politique autour de la dette cachée

Mozambique: bataille politique autour de la dette cachée

AFP

Mohammed VI

Mohammed VI