mis à jour le

Elections en Mauritanie : l'opposition rompt le dialogue avec le pouvoir

Après seulement trois jours de discussions, la Coordination de l'opposition démocratique (COD) mauritanienne a suspendu mercredi 2 octobre sa participation au dialogue avec le pouvoir, rapporte RFI. Les deux parties ne s'entendent pas sur la date de la tenue des élections législatives et municipales en Mauritanie, reportées plusieurs fois et actuellement prévues pour le 23 novembre. L'opposition et le pouvoir sont en "guerre" depuis quatre ans. Le risque actuelle est que l'opposition boycott une nouvelle fois les prochaines élections si la date n'est pas reportée pour permettre préparer les échéances dans de bonnes conditions.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

élections

AFP

Le Kenya enregistre ses électeurs en masse en vue des élections d'août

Le Kenya enregistre ses électeurs en masse en vue des élections d'août

AFP

Gambie: l'armée soutient le  président Jammeh défait aux élections

Gambie: l'armée soutient le président Jammeh défait aux élections

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mauritanie

AFP

Des émissaires du Maroc reçus en Mauritanie

Des émissaires du Maroc reçus en Mauritanie

AFP

Gaz: BP investit 1 md de dollars en Mauritanie et au Sénégal

Gaz: BP investit 1 md de dollars en Mauritanie et au Sénégal

AFP

Amicaux: le Canada face

Amicaux: le Canada face

dialogue

AFP

Burundi: Face au dialogue bloqué, Mkapa veut un sommet de l'EAC

Burundi: Face au dialogue bloqué, Mkapa veut un sommet de l'EAC

AFP

Malawi et Tanzanie reprennent le dialogue sur un conflit frontalier

Malawi et Tanzanie reprennent le dialogue sur un conflit frontalier

AFP

RD Congo: dialogue politique de la dernière chance en vue

RD Congo: dialogue politique de la dernière chance en vue