mis à jour le

Répression au Soudan : Béchir rallonge son CV

Mais où est donc passée Dalia el-Roubi, employée de la Banque mondiale à Khartoum, militante et contestataire à ses heures perdues, notamment dans le mouvement jeune "Le Changement maintenant pour le Soudan" ? Le lundi 30 septembre 2013, en effet, huit officiers des forces de sécurité sont venus la chercher à son domicile avec une de ses amies, Rayan Shaker, saisissant à cette occasion une caméra et un appareil photo numérique.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

répression

AFP

Elections en Tanzanie: répression sanglante

Elections en Tanzanie: répression sanglante

AFP

"Peur que l'espoir disparaisse": au Zimbabwe, militants et opposants face

"Peur que l'espoir disparaisse": au Zimbabwe, militants et opposants face

AFP

Algérie: lourde peine pour la militante Amira Bouraoui en pleine répression

Algérie: lourde peine pour la militante Amira Bouraoui en pleine répression

Soudan

AFP

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

AFP

Bouffée d'espoir

Bouffée d'espoir

AFP

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

CV

Actualités

Répression au Soudan : Béchir rallonge son CV

Répression au Soudan : Béchir rallonge son CV

Un stage chez nous?

Faites un stage à Slate Afrique

Faites un stage à Slate Afrique