mis à jour le

L'incendie

L'incendie qui a détruit le 7 août le terminal des arrivées internationales de l'aéroport de Nairobi a été causé par un "problème" d'électricité, a indiqué vendredi le ministre des Transports Michael Kamau.

"D'après les preuves rassemblées, les rapports des experts et les  récits des témoins, il est évident que l'incendie (...) a été la conséquence d'un problème d'électricité qui a commencé au panneau de distribution électrique", a déclaré à la presse M. Kamau.

L'incendie s'était déclenché le 7 août peu avant 05h00 locales (02h00 GMT) au terminal des arrivées internationales de l'aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA) de Nairobi. Une partie de l'aéroport avait été ravagé par les flammes.

Selon le ministre Kamau, l'incendie n'a eu que peu d'influence sur le trafic des passagers, dont le nombre moyen mensuel a été finalement de 400.000 en août et en septembre, soit à peu près l'équivalent des années précédentes.

Les opérations à l'aéroport Jomo Kenyatta, sérieusement perturbées les jours suivants l'incendie, sont maintenant revenues à la normale, a-t-il précisé.

AFP

Ses derniers articles: Vaches aux enchères: le Kenya a convoqué l'ambassadeur tanzanien  "Maman, on me tue": en RDC, Goma au défi des violents rapts d'enfants  Au Cameroun anglophone, une insurrection en train de "prendre corps" 

Nairobi

AFP

Kenya: au moins quatre personnes tuées dans un bidonville de Nairobi

Kenya: au moins quatre personnes tuées dans un bidonville de Nairobi

AFP

Kenya: au moins trois morts dans de nouvelles violences

Kenya: au moins trois morts dans de nouvelles violences

AFP

Kenya: au moins trois morts dans de nouvelles violences

Kenya: au moins trois morts dans de nouvelles violences