mis à jour le

Mali : IBK en chef suprême des armées

Tout est dit. En une seule phrase : «Kidal ne fera plus peur à Bamako». Fermez le ban. Le nouveau président malien avait prévenu qu'il ne travaillerait pas le pistolet sur la tempe, il vient de nous en administrer la preuve :  rentré précipitamment mercredi de Paris où il était en visite, IBK, comme on le désigne sous ses initiales, reprend les choses en main. Après la mutinerie d'un groupe de militaires du camp de Kati précédée de l'attentat-suicide à Tombouctou puis des affrontements à Kidal entre soldats loyalistes et rebelles du MNLA, il  abat ses cartes.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Mali

AFP

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

AFP

CAN: le Mali éliminé sans gloire dans la pataugeoire d'Oyem

CAN: le Mali éliminé sans gloire dans la pataugeoire d'Oyem

Football

Le Mali espère un miracle à la CAN 2017

Le Mali espère un miracle à la CAN 2017

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

chef

AFP

Gambie: le chef de l'armée Ousman Badjie limogé

Gambie: le chef de l'armée Ousman Badjie limogé

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram tue l'un des commandants pour complot

Nigeria: le chef de Boko Haram tue l'un des commandants pour complot

AFP

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari