mis à jour le

Mali : IBK en chef suprême des armées

Tout est dit. En une seule phrase : «Kidal ne fera plus peur à Bamako». Fermez le ban. Le nouveau président malien avait prévenu qu'il ne travaillerait pas le pistolet sur la tempe, il vient de nous en administrer la preuve :  rentré précipitamment mercredi de Paris où il était en visite, IBK, comme on le désigne sous ses initiales, reprend les choses en main. Après la mutinerie d'un groupe de militaires du camp de Kati précédée de l'attentat-suicide à Tombouctou puis des affrontements à Kidal entre soldats loyalistes et rebelles du MNLA, il  abat ses cartes.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Mali

AFP

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

AFP

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

AFP

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

chef

AFP

Tunisie: visite houleuse du chef du gouvernement dans le Sud

Tunisie: visite houleuse du chef du gouvernement dans le Sud

AFP

Zambie: l'accusation de trahison maintenue contre le chef de l'opposition

Zambie: l'accusation de trahison maintenue contre le chef de l'opposition

AFP

Joseph Kony, l'insaisissable chef d'une des plus cruelles rébellions

Joseph Kony, l'insaisissable chef d'une des plus cruelles rébellions