mis à jour le

En marge du CGLU : Ségolène “meets” Abdelilah…

Le rôle des régions dans le développement, les moyens de renforcement de la décentralisation et la bonne gouvernance ont été au c½ur d’entretiens, jeudi à Rabat, entre le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane,  et la présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal.

Lors de cette entrevue, les deux parties se sont félicitées de la qualité des relations solides d’amitié et de coopération qui unissent les deux pays dans divers domaines.

“Le Maroc est entrain de saisir les opportunités de développement offertes pour continuer à progresser”, a déclaré à la presse Mme Royal, mettant en relief la vision claire des responsables marocains concernant les grandes questions, notamment la démocratie, l’emploi, l’appui aux entreprises, l’énergie et la préservation de l’environnement.

Par ailleurs, Mme Royal a précisé que les élus des régions doivent prendre en compte de façon concrète les grands défis du monde, notamment le chômage, la mutation écologique et la démocratie.

Mme. Royal effectue une visite de travail au Maroc, dans le cadre du 4ème Congrès mondial des cités et gouvernements locaux unis (CGLU), qui se tient du 1er au 4 octobre à Rabat.

LNT
Crédits MAP