mis à jour le

Report du procès des émeutiers de Guelmim

Le tribunal de première instance de Guelmim a reporté à lundi prochain l’examen de l’affaire de six personnes poursuivies en rapport avec des actes de vandalisme enregistrés récemment à Guelmim, pour la préparation de leur défense.

Le tribunal a décidé ce report après avoir donné son accord pour la jonction d’un nouveau dossier concernant deux autres mis en cause, à l’affaire initiale dans le cadre de laquelle quatre personnes sont poursuivies.

Les mis en cause ont comparu en état de détention pour répondre, chacun en ce qui le concerne, de “rassemblement armé la nuit, insubordination, agression de fonctionnaires pendant l’exercice de leurs fonctions, détérioration de biens d’utilité publique, entrave de la voie publique, spéculations dans les carburants et participation à l’insubordination”.

Les forces de l’ordre de Guelmim avaient arrêté ces personnes, âgées entre 21 et 27 ans, au cours de la dernière semaine de septembre dernier pour implication présumée dans les actes de vandalisme enregistrés récemment dans cette ville.

LNT
Crédits MAP

report

AFP

Présidentielle en Sierra Leone: vers un report du second tour

Présidentielle en Sierra Leone: vers un report du second tour

AFP

Sierra Leone: la justice examine la demande de report de la présidentielle

Sierra Leone: la justice examine la demande de report de la présidentielle

AFP

Crise de l'eau au Cap: report

Crise de l'eau au Cap: report

procès

AFP

France: la star congolaise Koffi Olomidé renvoyée en procès pour agressions sexuelles

France: la star congolaise Koffi Olomidé renvoyée en procès pour agressions sexuelles

AFP

Agressions sexuelles: le chanteur congolais Koffi Olomidé renvoyé en procès en France

Agressions sexuelles: le chanteur congolais Koffi Olomidé renvoyé en procès en France

AFP

Sénégal: procès en appel du maire de Dakar

Sénégal: procès en appel du maire de Dakar

émeutiers

AFP

A Soweto, des émeutiers pillent les commerces tenus par des étrangers

A Soweto, des émeutiers pillent les commerces tenus par des étrangers