mis à jour le

Tensift-Al Haouz : Perdreaux et sangliers, aux abris !

Quelques 4.589 chasseurs nationaux et touristes vont pouvoir, dès dimanche prochain, pratiquer leur passion au niveau de la région de Tensift-Al-Haouz connue pour la richesse de gibier et qui compte 212. 880 ha d’espace de chasse amodiés.

A l’occasion du démarrage de la saison de chasse 2013-2014, la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Haut Atlas a tenu, jeudi à Marrakech, une journée de sensibilisation avec la participation des parties concernées par l’activité cynégétique et les associations des chasseurs.

Cette journée a pour objectif de garantir le succès de déroulement de la saison de chasse, notamment en termes de gestion efficiente des territoires cynégétiques et de sensibilisation des associations et sociétés de chasses ainsi que des chasseurs opérant dans la région.

La journée a été l’occasion d’exposer le bilan régional de la saison écoulée qui s’est marqué par le contrôle de 4.589 chasseurs et des moyennes de prélèvements de gibier de l’ordre de 1.23 perdrix/chasseur.

Concernant les nouveautés en matière de dispositions réglementaires et celles relatives aux mesures de sécurité pour l’actuelle saison, la direction régionale des eaux et forêts annonce notamment la révision à la hausse du nombre de perdreaux à chasse à 5, le rabattement du prix de la licence de chasse touristique à 800dh au lieu de 1000dh et la possibilité d’utilisation des armes tirant plus de trois coups successifs pour la chasse du sangliers en ”points noirs” (zone de densité du sanglier causant des dégâts pour les récoltes).

Le plan décennal du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) a inscrit la chasse dans une perspective de gestion durable de la faune visant la préservation des équilibres écosystémiques compatibles avec la reconstitution et le renouvellement du gibier, en tenant compte des principes de développement humain pour la création de nouvelles niches génératrices de revenus garantissant ainsi l’amélioration du cadre socio-économique des populations rurales riveraines.

Dans cette vision, la direction régionale des Eaux et forêts du haut Atlas a mis à travers toute la région Tensift Al Haouz un réseau de 19 réserves permanentes (293.327 ha) et 12 réserves triennales ( 246.350 ha).

Parallèlement aux actions d’aménagement et d’amélioration des territoires de chasse, les Direction provinciales des Eaux et Forêts avec leur structures d’encadrement locales qui sont au nombre de 8 Centres de Conservation et de Développement des Ressources Naturelles  (CCRDF) et 33 secteurs forestiers, en collaboration avec le bureau régional de la Fédération Royale Marocaine de Chasse, assurent l’encadrement sur le terrain des chasseurs pour mieux les orienter.

Selon des données fournies lors de cette ”journée de la chasse”, les espaces de chasse amodiés de la région se répartissent entre 46 associations de chasse (119.345 ha), et 7 sociétés de chasse touristique avec 20 lots (93.535 ha).

LNT
Crédits MAP