mis à jour le

Soudan : nouvelle manifestation

Plusieurs personnes, notamment des femmes et enfants, ont manifesté jeudi devant le QG de la Sécurité de l'Etat à Khartoum pour réclamer la libération de détenus interpellés lors des protestations contre la hausse des prix des carburants. Les manifestants arboraient des photos des détenus, dont celle de Dalia El-Roubi, une militante du mouvement de contestation qui secoue le pays depuis le 30 septembre. "Liberté pour ma mère", pouvait-on lire sur les pancartes portées par les enfants, qui faisaient référence à la militante, mère de trois enfants.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Soudan

AFP

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

Soudan du Sud: 60% de la population risque une malnutrition aiguë

AFP

Bouffée d'espoir

Bouffée d'espoir

AFP

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

nouvelle

AFP

Ethiopie: au moins 80 personnes tuées lors d'une nouvelle attaque dans l'ouest

Ethiopie: au moins 80 personnes tuées lors d'une nouvelle attaque dans l'ouest

AFP

Centrafrique: Macron condamne une nouvelle fois les tentatives de déstabilisation

Centrafrique: Macron condamne une nouvelle fois les tentatives de déstabilisation

AFP

Nouvelle variante du coronavirus détectée au Nigeria: un expert appelle

Nouvelle variante du coronavirus détectée au Nigeria: un expert appelle

Manifestation

AFP

Accusations de racisme dans un lycée: manifestation houleuse au Cap

Accusations de racisme dans un lycée: manifestation houleuse au Cap

AFP

Une manifestation dispersée par des tirs

Une manifestation dispersée par des tirs

AFP

Maurice: manifestation historique contre le gouvernement après la marée noire

Maurice: manifestation historique contre le gouvernement après la marée noire