mis à jour le

Evocation : M’hamed Haminoumna, maître des arts arabo-musulmans

M'hamed Haminoumna (amin el oumana), l'un des maîtres incontestés des arts arabo-musulmans, est né le 13 mars 1897 à Alger. Il a consacré sa formation aux métiers de l'ébénisterie et la décoration sur bois, une carrière couronnée par la maîtrise d'autres techniques avec l'art et la manière. M'hamed Haminoumna a réussi une parfaite synergie entre les différents arts appliqués, comme la peinture, l'ébénisterie, la décoration sur bois, la céramique, la miniature, l'enluminure et la calligraphie. Enseignant de céramique à l'Ecole des beaux-arts d'Alger, il a été lauréat du premier prix de la céramique puis, en 1921, l'obtention de la médaille d'or à l'exposition artisanale d'Alger. A l'âge de 54 ans, il a été élu meilleur artisan algérien. Le prix de la critique d'art d'Alger, le prix Jean Charles et celui de la 9e Exposition nationale du travail en enluminure sont, entre autres, les grandes distinctions honorant le parcours de M'hamed Haminoumna. Grâce à l'apport et le soutien de son père Ahmed et son frère Mustapha, il a contribué notamment aux boiseries, à la décoration de nombreux monuments et édifices de l'architecture néo-mauresque, comme le Palais du peuple, le siège de la wilaya d'Alger, la Grande-Poste d'Alger, les Galeries algériennes (musée MaMa). M'hamed Haminoumna a réussi magistralement la décoration au sein de lieux de culte. Parmi les chefs-d'½uvre témoignant du raffinement de l'art de l'enfant d'Alger, nous citons, à titre d'exemple, le catafalque du mausolée de Sidi M'hamed, le minbar de la mosquée de Batna et la porte de la mosquée de Sidi Okba, de Biskra. Décédé le 2 octobre 1975 à Alger, celui qui fut le précurseur des arts appliqués algériens, avait une popularité auprès des habitants de la cité Malki, on l'appelait même «babasidou». Un quartier qui ne cesse de lui rendre hommage à travers le collectif Malki Act, des visites avec guide au Musée d'Alger (Musée national des arts populaires, le Musée des arts musulmans, le Musée des antiquités) ont été organisées au profit des  écoliers et des jeunes de la cité Malki pour admirer les chefs-d'½uvre du grand céramiste algérien, qui a réussi magistralement à sauvegarder la grande tradition des arts appliqués dans la médina d'Alger. Le ministère de la Culture lui a rendu un vibrant hommage en 1997, à l'occasion de la célébration du centenaire de sa naissance.  

arts

Lefaso.net

Tournée de la troupe artistique de l'Université Nationale des Arts de Taïpei (TNUA) au Burkina

Tournée de la troupe artistique de l'Université Nationale des Arts de Taïpei (TNUA) au Burkina

Actualités

 Festival des arts plastiques de Monastir du 02 au 12 septembre : 108 artistes internationaux invités

Festival des arts plastiques de Monastir du 02 au 12 septembre : 108 artistes internationaux invités

LNT

Démarrage de la 1ère édition du Festival national des arts traditionnels

Démarrage de la 1ère édition du Festival national des arts traditionnels