mis à jour le

Etusa : le syndicat exige la nomination d’un nouveau DG

Les travailleurs de l'Etablissement public de transport urbain et suburbain d'Alger (Etusa) demande à la tutelle la nomination d'un nouveau directeur général. «Nous, représentants de la majorité du conseil syndical de l'Etusa, interpellons Amar Ghoul, ministre des Transports, afin de procéder dans l'immédiat à la nomination d'un nouveau directeur général à la tête de l'entreprise», annonce un communiqué du bureau du syndicat de l'entreprise, affilié à l'UGTA. «Aujourd'hui, l'ensemble des travailleurs vivent une situation de doute quant à leur devenir professionnel. Des tentatives de déstabilisation font craindre le pire du fait d'un forcing qui s'opère pour un retour de l'ex-DG, démissionnaire», peut-on lire dans le document, qui conclut : «Pourtant, cette problématique a été résolue par le refus catégorique d'une telle option exprimée lors de la réunion du conseil syndical en date du 5 septembre dernier.»  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

syndicat

AFP

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

AFP

Crash d'Air Algérie: les pilotes étaient mal formés, dénonce un syndicat

Crash d'Air Algérie: les pilotes étaient mal formés, dénonce un syndicat

AFP

Afrique du Sud: le syndicat des métallos conteste son exclusion du Cosatu

Afrique du Sud: le syndicat des métallos conteste son exclusion du Cosatu

nomination

AFP

Angola: la fille du président défend sa nomination

Angola: la fille du président défend sa nomination

AFP

Burkina: Kaboré annule la nomination de l'ex-Premier ministre comme ambassadeur

Burkina: Kaboré annule la nomination de l'ex-Premier ministre comme ambassadeur

AFP

Burundi: la France "très préoccupée", salue la nomination d'un conseiller spécial de l'Onu

Burundi: la France "très préoccupée", salue la nomination d'un conseiller spécial de l'Onu