mis à jour le

Khenchela : un ancien militaire égorge un père de famille

Les habitants de la commune de Chechar, située à 50 km de Khenchela (chef-lieu de wilaya) ont été choqués, avant-hier, par la nouvelle d'un crime odieux. Un homme, la quarantaine, a poignardé mortellement R. Maâmar, quinquagénaire et père de famille. Selon une source digne de foi, le tueur, un ex-militaire souffrant de troubles psychiques depuis des mois, a fait sortir de force la victime d'un café situé au niveau d'un marché et l'a égorgée avec une arme blanche devant une foule ébahie, le laissant gisant dans une mare de sang. Alertés, les services de sécurité et les agents de la Protection civile sont intervenus. Les premiers pour arrêter le meurtrier et les seconds pour évacuer le corps de la victime vers la morgue de l'hôpital Saâdi Maâmar de Chechar. Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur le mobile de ce crime abject.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

militaire

AFP

Sahel: un sommet pour préparer le désengagement militaire français

Sahel: un sommet pour préparer le désengagement militaire français

AFP

Tigré: le Premier ministre éthiopien vante sa puissance militaire malgré les avancées rebelles

Tigré: le Premier ministre éthiopien vante sa puissance militaire malgré les avancées rebelles

AFP

Tigré: le Premier ministre éthiopien vante sa puissance militaire malgré les avancées rebelles

Tigré: le Premier ministre éthiopien vante sa puissance militaire malgré les avancées rebelles

famille

AFP

Au Kenya, mystère autour de l'enlèvement d'un membre de la famille Gülen

Au Kenya, mystère autour de l'enlèvement d'un membre de la famille Gülen

AFP

La famille Lumumba prépare le retour au Congo de la "dépouille" du héros de l'indépendance

La famille Lumumba prépare le retour au Congo de la "dépouille" du héros de l'indépendance

AFP

Policière tuée en France: l'assaillant était dépressif, dit sa famille en Tunisie

Policière tuée en France: l'assaillant était dépressif, dit sa famille en Tunisie