mis à jour le

Accident d'avion au Nigeria: au moins 14 morts

Au moins quatorze personnes ont été tuées jeudi dans le crash d'un avion nigérian avec vingt personnes à bord, juste après son décollage de l'aéroport de Lagos, ont annoncé les autorités.

L'appareil de l'avionneur brésilien Embraer et appartenant à la compagnie intérieure de charter nigériane Associated Airlines, avait décollé à 9H30 (8H30 GMT) de l'aéroport Murtala Mohammed International Airport, a indiqué le ministère de l'Aviation dans un communiqué.

L'avion, qui devait rallier la ville d'Akure, dans l'Etat d'Ondo (sud-ouest), s'est écrasé peu après son décollage avec "13 passagers et sept membres d'équipage" à bord, a précisé à l'AFP le porte-parole du ministère Joe Obi. 

"Les secours ont retrouvé six survivants et 14 morts", a ensuite annoncé la ministre de l'Aviation Stella Oduah dans un autre communiqué.

Un communiqué du ministère de l'Aviation avait auparavant rapporté que l'avion transportait 27 personnes --20 passagers et sept membres d'équipage.

"Le moteur a eu une avarie au décollage et il (l'avion) s'est écrasé et a pris feu", a expliqué Supo Atobatele, porte-parole de l'Agence nigériane de gestion de l'espace aérien.

Selon un journaliste de l'AFP sur place, l'appareil a failli percuter une série de grands conteneurs remplis de carburant, situés entre les terminaux des vols internationaux et ceux des vols intérieurs, avant de s'écraser dans une zone boueuse.

Un porte-parole du ministère de l'Aviation présent sur les lieux, Yakubu Dati, a précisé à l'AFP que la boîte noire avait été retrouvée et remise aux autorités. 

Les sauveteurs et les pompiers examinaient le fuselage calciné de l'appareil, brisé en plusieurs morceaux dont certains se sont enfoncés dans une boue épaisse.

L'aviation nigériane frappée par la crise

L'avion transportait le corps d'un ancien gouverneur de l'Etat d'Ondo,  Olusegun Agagu, qui devait être inhumé ce week-end, a indiqué M. Obi.

D'autres personnalités pourraient avoir été à bord de l'appareil, selon des informations circulant dans les médias nigérians mais qui n'ont pas pu être confirmées dans l'immédiat.

L'accident s'est produit un peu plus d'un an après celui d'un autre avion d'une ligne intérieure nigériane, Dana Air, qui s'est écrasé à la suite d'une avarie de moteur alors qu'il approchait Lagos en provenance de la capitale fédérale Abuja.

Le crash, survenu en juin 2012,  n'avait laissé aucun survivant parmi les 153 personnes à bord. La chute de l'appareil sur un quartier résidentiel de la capitale  économique du pays avait provoqué la mort de six personnes au sol.

Le Nigeria avait promis d'assainir son secteur du transport aérien à la suite de cette catastrophe.  Le directeur de l'agence de l'aviation civile a été licencié.

L'accident de la Dana Air a été le plus meurtrier au Nigeria depuis la chute au décollage de Lagos, en 1992, d'un C-130 militaire, avec un bilan de quelque 200 morts. D'autres accidents meurtriers se sont produits au cours de la décennie passée.

Le secteur aérien nigérian traverse une crise, avec la fermeture l'an dernier d'Air Nigeria à la suite de conflits du travail.

En raison des retards fréquents et de la mauvaise qualité des services sur les lignes intérieures, de nombreuses compagnies de charter ont vu le jour, utilisées notamment par les dirigeants politiques et les hommes d'affaires.

AFP

Ses derniers articles: En Egypte, l'héritage mitigé de Nasser, 50 ans après sa mort  "Hirak" en Algérie: nouvelles condamnations  RDC: en Ituri, la vie brisée d'un enseignant dans l'attente d'une paix fragile 

accident

AFP

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque

AFP

RDC: au moins 14 morts

RDC: au moins 14 morts

AFP

Accident de bus en Tunisie: le bilan monte

Accident de bus en Tunisie: le bilan monte

morts

AFP

Nigeria: 23 morts dans l'accident d'un camion-citerne, selon le président Buhari

Nigeria: 23 morts dans l'accident d'un camion-citerne, selon le président Buhari

AFP

France: la douloureuse mémoire des enfants morts dans les camps de Harkis sort de l'oubli

France: la douloureuse mémoire des enfants morts dans les camps de Harkis sort de l'oubli

AFP

RDC: 58 morts dans deux nouveaux massacres en Ituri

RDC: 58 morts dans deux nouveaux massacres en Ituri