mis à jour le

Ali Benflis : “Je me présenterai aux élections Présidentielles même si Bouteflika se présente”,

Ali Benflis n'a pas peur d'Abdelaziz Bouteflika. Il aurait même décidé de se porter candidat à l'élection présidentielle prévue en avril 2014. "Je me présenterai aux élections même si Bouteflika se présente", aurait-il déclaré, d'après l'ancien ministre de la Communication, Abdelaziz Rahabi. C'est, en effet, ce dernier qui rapporte ces propos de Benflis lors d'une déclaration faite au quotidien arabophone Echorouk. 

Selon Rahabi, qui fut également ancien ambassadeur d'Algérie au Mexique (1991 -1994) et en Espagne (1994-1998 ), c'est Ali Benflis en personne qui lui a confié sa décision d'aller jusqu'au bout de son combat pour la présidentielle. Rahabi a révélé qu'il a rendu visite récemment à Ali Benflis dans son cabinet d'avocat située à la cité Châabani au Val d'Hydra. C'est au cours de cette visite de courtoisie que Benflis aurait confessé à Rahabi ses ambitions présidentielles. Benflis aurait même affirmé que l'élection de 2014 ne ressemblera jamais à celle de 2004, où il avait essuyé une cuisante défaite face à Abdelaziz Bouteflika lequel avait décroché à l'époque son deuxième mandat. Aujourd'hui, Ali Benflis se sent-il de taille à affronter Abdelaziz Bouteflika ? Apparemment oui si on se réfère aux révélations de Rahabi.

Ali Benflis a-t-il obtenu des assurances et des appuis de certains cercles puissants du régime algérien ? C'est fort probable. Mais pour l'heure, rien ne permet de confirmer ces informations dans la mesure où, publiquement et officiellement, Ali Benflis ne s'est pas encore prononcé. Il est à rappeler qu'Ali Benflis a fait une première sortie publique lors du hommage qui a été rendu samedi 28 septembre à l'hôtel Hilton à la mémoire du bâtonnier Amar Bentoumi, décédé en mars dernier.  "Par respect à la mémoire de l'homme et aux efforts des organisateurs je ne veux pas exploiter cet événement à des fins politiques personnelles ou autres. Je préfère que tout le monde, presse et organisateurs, concentre ses efforts pour évoquer la mémoire du défunt Amar Bentoumi", avait déclaré Benflis lorsqu'il a été interrogé par les journalistes présents à cette cérémonie d'hommage. L'homme continue donc de cultiver le mystère...

The post Ali Benflis : “Je me présenterai aux élections Présidentielles même si Bouteflika se présente”, appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Ali

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

AFP

Tunisie: un proche de l'ex-président Ben Ali interpellé

Tunisie: un proche de l'ex-président Ben Ali interpellé

AFP

Tunisie/corruption: enquête ouverte sur le témoignage d'un proche de Ben Ali

Tunisie/corruption: enquête ouverte sur le témoignage d'un proche de Ben Ali

élections

AFP

Guinée: des élections locales très attendues fixée au 4 février 2018

Guinée: des élections locales très attendues fixée au 4 février 2018

AFP

Kenya: pas de crise constitutionnelle en cas de report des élections (procureur général)

Kenya: pas de crise constitutionnelle en cas de report des élections (procureur général)

AFP

Guinée: des dizaines de milliers de manifestants réclament des élections locales

Guinée: des dizaines de milliers de manifestants réclament des élections locales

présidentielles

AFP

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

AFP

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

AFP

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles