mis à jour le

Révolte militaire

«Je ne travaillerai pas un pistolet sur la tempe», disait, en haussant les épaules, le nouveau président malien Ibrahim Boubacar Kéita quand on évoquait l'urgence de la situation au Mali. Aujourd'hui, par ces temps qui courent, si le pistolet de l'Azawad n'est pas sur sa tempe, c'est celui de la garnison militaire de Kati qui s'en approche.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

révolte

AFP

Zefzafi, le révolté devenu "icône" du Rif marocain

Zefzafi, le révolté devenu "icône" du Rif marocain

AFP

La Libye dans l'impasse six ans après sa révolte populaire

La Libye dans l'impasse six ans après sa révolte populaire

AFP

Egypte: les espoirs déçus de la jeunesse, moteur de la révolte de 2011

Egypte: les espoirs déçus de la jeunesse, moteur de la révolte de 2011

militaire

AFP

Fillettes agressées au Burkina: un militaire français condamné

Fillettes agressées au Burkina: un militaire français condamné

AFP

France et Côte d'Ivoire vont renforcer leur coopération militaire

France et Côte d'Ivoire vont renforcer leur coopération militaire

AFP

Somalie: pertes "importantes" dans l'attaque d'une base militaire par les shebab

Somalie: pertes "importantes" dans l'attaque d'une base militaire par les shebab

Kati

Actualités

Kati : Quand IBK met un général au pas

Kati : Quand IBK met un général au pas

AFP

Mali: des soldats "neutralisés" dans la ville garnison de Kati

Mali: des soldats "neutralisés" dans la ville garnison de Kati

Autre Presse

Le ministre malien de la Justice va rencontrer les chefs de juridictions de Bamako et Kati face

Le ministre malien de la Justice va rencontrer les chefs de juridictions de Bamako et Kati face