mis à jour le

On vous le dit

-Sit-in réprimé à Algérie-Poste Hier, à la direction générale d'Algérie-Poste, des travailleurs ont essayé d'organiser un sit-in vite réprimé,  puisque tous les accès ont été fermés. Les travailleurs ont été interdits de quitter leurs bureaux pour leur éviter de se regrouper. Le motif essentiel de cette action est le refus de la «hogra», mais surtout de la marginalisation,  selon un cadre de l'entreprise. «Non à la clochardisation d'Algérie-Poste» est le mot d'ordre de cette action qui sera relancée après l'échec de la première tentative. Il est certain que les travailleurs d'AP ne comptent pas s'arrêter là pour faire valoir leurs droits. Ils attendent  que la nouvelle responsable du secteur réagisse et mette fin «à l'abus de pouvoir au sein de l'entreprise» pour reprendre l'expression d'un travailleur qui a pris attache avec nous hier. -Soirée d'hommage à Taos Amrouche à Paris Les revues Algérie-Littérature / Action et Ent'revues organisent demain, à Paris, une soirée hommage à Taos Amrouche, première romancière algérienne d'expression française, dans les locaux de l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine, avec la participation de Denise Brahimi, Marie Virolle, Zineb Ali Benali, Djoher Ghersi et Hervé Sanson. Ces derniers ont participé à un numéro spécial, publié dans Marsa Editions en janvier dernier, et consacré exclusivement à la s½ur du poète-écrivain Jean El  Mouboub Amrouche, lui aussi l'oublié des deux rives. «Femme de lettres, Taos Amrouche porta aussi haut la langue française dans ses textes, que le patrimoine oral de la culture kabyle dans ses chants berbères, interprétés d'une voix incomparable», écrit la revue sur son site, qui rappelle : «Comme tous les précurseurs, elle fut souvent incomprise, voire rejetée par les conformismes dominants, mais ses combats de femme singulière, inclassable et irréductible résonnent maintenant en un écho plein et entier.» -Un ouvrier amputé d'une jambe à la suite de l'explosion d'un engin artisanal Un ouvrier d'une entreprise publique de génie rural a été victime, hier matin, à El Ancer (Jijel), de l'explosion d'un engin artisanal, le blessant gravement, a-t-on appris auprès des responsables de la Conservation des forêts. La victime, qui s'attelait à la récolte de liège dans une forêt de la  commune d'El Ancer (sud-est de Jijel), a été surprise, vers 8h, par la déflagration d'une bombe artisanale lui causant  la perte d'une jambe, a-t-on précisé  de même source.  La victime a été évacuée vers l'hôpital de la ville d'El Milia. -Inauguration du premier amphithéâtre Djezzy C'est en présence d'un grand nombre d'étudiants, d'enseignants et de chefs d'entreprise que Vincenzo Nesci, président exécutif  de Djezzy, a prononcé, en début de semaine, la leçon inaugurale de la 5e promotion master de l'année 2013/2014 du MDI Business School. Le PDG était en terrain connu, car il a commencé sa carrière comme enseignant et universitaire. Après avoir retracé son parcours à l'international et son expertise dans le domaine de la technologie,  Vincenzo Nesci s'est longuement attardé sur la montée en compétence des cadres Djezzy. Il est revenu sur les 10 années d'existence et de croissance du leader de la téléphonie mobile sur le marché national, la vision de l'entreprise et, bien entendu, sa dimension citoyenne. Une grande première : le PDG de Djezzy, en compagnie du directeur de l'école, le docteur Brahim Benabdeslem, ont inauguré le premier amphithéâtre Djezzy au sein de la première école privée de management en Algérie, qui a été complètement rénovée et adaptée à l'évolution technologique.  Cet amphithéâtre est le fruit d'un partenariat exemplaire entre Djezzy et MDI-Business School, les étudiants ont saisi l'occasion de la tenue de cette conférence pour ouvrir un débat avec le PDG de Djezzy sur le thème de la nouvelle technologie 3G, ainsi que sur les perspectives de développement de la compagnie dans le futur. Djezzy donne rendez-vous à d'autres écoles et universités partenaires pour des projets similaires.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien