mis à jour le

Comité de l'ONU contre la torture : La marocaine Saadia Belmir réélue

Genève - Saadia Belmir, juriste marocaine de renom et ex-membre du Conseil constitutionnel, a été réélue, mardi, pour un troisième mandat au Comité des Nations unies contre la torture.

Native de Rabat le 5 février 1944, Belmir est titulaire d'un Diplôme des études spécialisées (DES) et d'un doctorat d'Etat en droit public à l'université de Paris II. Elle détient aussi un diplôme international des droits de l'Homme auprès de l'Institut international des droits de l'Homme de Strasbourg.

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

l'ONU

AFP

Ethiopie: toujours des combats au Tigré, ce qui complique l'envoi de l'aide, selon l'ONU

Ethiopie: toujours des combats au Tigré, ce qui complique l'envoi de l'aide, selon l'ONU

AFP

Ethiopie: les combats persistent au Tigré, compliquant l'envoi d'aide, selon l'ONU

Ethiopie: les combats persistent au Tigré, compliquant l'envoi d'aide, selon l'ONU

AFP

L'Ethiopie accorde

L'Ethiopie accorde

torture

AFP

Un homme accusé de torture pendant la guerre civile au Liberia menacé de procès en France

Un homme accusé de torture pendant la guerre civile au Liberia menacé de procès en France

AFP

Zimbabwe: trois opposantes accusant la police de torture vont être poursuivies (ONG)

Zimbabwe: trois opposantes accusant la police de torture vont être poursuivies (ONG)

AFP

Zimbabwe: l'opposition accuse la police d'avoir torturé trois de ses militantes

Zimbabwe: l'opposition accuse la police d'avoir torturé trois de ses militantes

marocaine

AFP

Sahara occidental: échanges de tirs entre l'armée marocaine et le Polisario

Sahara occidental: échanges de tirs entre l'armée marocaine et le Polisario

AFP

Coronavirus: l'armée marocaine en renfort, prête

Coronavirus: l'armée marocaine en renfort, prête

AFP

Macron et le roi Mohammed VI inaugurent la première ligne

Macron et le roi Mohammed VI inaugurent la première ligne